Le voile de la musulmane - el Hidjab

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le voile de la musulmane - el Hidjab

Message  aqidah-wa-ttaqwa le Sam 29 Mar - 18:54

بِسْمِ اللهِ الرَّحْمنِ الرَّحِيمِ
السلام عليكم و رحمة الله و بركاته

INTRODUCTION


La réalité spirituelle du hijab n’est que peu connue. Malheureusement nous constatons qu’aujourd’hui des polémiques s’entretiennent toujours au sein de la communauté musulmane sur le quand, comment et pourquoi porter le hijab.

Une chose est certaine cependant et doit l’être pour nous toutes, c’est que le hijab est Fard (obligatoire).

Rappelons qu’il n’y a pas d’obéissance dans la désobéissance à Allah (Subhanahou wa ta’Ala), et qu’ il n’est donc pas autorisé, quand on se dit « muslima » de prendre certaines règles de l’Islam pour en laisser d’autres sur le côté.

Il est certain que le chemin spirituel est différent selon chacune. Mais ce qui est plus sûr encore, c’est que Dieu exige de chacune d’entre nous que nous apprenions notre religion, et de faire de cette étude est un acte d’adoration envers notre Seigneur et Créateur.

Le port du hijab, en tant qu’élément de soumission envers Allah (Subhanahou wa ta’Ala), et en tant qu’élément préservant notre moralité et notre chasteté, fait partie de ces actes d’adoration envers Allah az Zawjal.

A l’heure actuelle, il est malheureux de constater que l’on prend prétexte des problèmes sociaux pour ne pas porter le hijab.

Il est plus facile de craindre la société et de clamer qu’avec la tenue islamique il n’est pas possible de trouver un emploi, que de craindre Dieu dans sa punition et de lui demander secours, alors que LUI Seul est le Pourvoyeur.

Bien entendu la société est ce qu’elle est, mais notre foi doit être entretenue.

Le chemin du Paradis n’est pas un chemin facile, et il ne faut pas croire que pour y parvenir nous ne seront pas éprouvées.

Sourate 3 - Verset 200:

« Ô les croyants! Soyez endurants. Incitez-vous à l'endurance. Luttez constamment (contre l'ennemi) et craignez Allah, afin que vous réussissiez »



Mais si l’on frappe à la bonne porte, celle de Allah Subhanahou wa ta’Ala. Qui peut nous certifier que les personnes qui nous sont ennemies aujourd’hui, ne nous seront pas favorables demain ? Allahou ‘alam (Dieu est plus savant)

Il nous faut garder en tête , chères sœurs, ce que Aïcha (radhia Allahou ‘anha) a dit :

« Ne cherche pas à t’attirer l’agrément des gens en t’attirant la colère de Dieu ;

Cherche plutôt l’agrément de Dieu même si tu dois t’attirer la colère des gens. »

A côté du rappel de l’importance spirituel du hijab dans l’islam, il y a toute la problématique sociale qui est à démystifier :

Les discussions concernant le hijab manquent souvent sincèrement d’objectivité en tant qu’élément vu avec les yeux de la crainte et du préjugé.

Pour certains, le hijab renvoie inéluctablement au statut inférieur de la femme et à l’obscurantisme. Pour d’autres, qui sont au sein de notre communauté, il est devenu un phénomène de mode ou reste une tradition.

Il est plus que temps de craindre Dieu, de savoir pourquoi on porte le hijab, et de démystifier les polémiques autour de notre symbole d’appartenance à l’Islam.

Tout au long de ce fascicule, je tenterai incha’Allah, de donner une définition correcte du hijab, rappelant qu’il ne s’agit pas seulement de se couvrir les cheveux en présence d’étrangers, mais bien de ne laisser paraître que le visage et les mains et d’être responsable du hijab par le comportement chaste et vertueux qu’applique la musulmane.

Je parlerai également incha’Allah de l’habit islamique que la musulmane se doit de porter en présence d’étrangers et qui se définit selon 8 conditions bien précises.

Je passerai également en revues les principales objections au port du hijab, en tentant d’apporter des explications islamiquement correctes pour contrer son refus.

Le hijab ne doit pas être le complexe de la musulmane, mais au contraire, sa fierté d’appartenir à une grande communauté, égalitaire entre chacun de ses fidèles, ou seule la piété entretient les différences.

Qu’Allah Subhanahou wa ta’Ala nous aide chacune à entretenir notre foi, à ordonner le convenable et à interdire le blâmable, qu’IL nous fasse miséricorde et nous accepte parmi ses pieux serviteurs.
Amine.
avatar
aqidah-wa-ttaqwa

Messages : 70
Date d'inscription : 26/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le voile de la musulmane - el Hidjab

Message  aqidah-wa-ttaqwa le Sam 29 Mar - 18:58

1 Définition du hijab et de l'habit islamique de la croyante


1.1.: Le Hijab en bref

Contrairement aux fausses idées qui sont véhiculées depuis un certain nombre d'années, le voile de la femme en Islam (appelé communément "Hijâb" dans le vocabulaire juridique) n'est en aucun cas le symbole d'une revendication politique ou idéologique, ni une marque de soumission et d'infériorité quelconque par rapport aux hommes et encore moins un simple vêtement traditionnel, lié à certaines cultures.



1.1.1. Double dimension du Hijab



En portant le voile, la femme musulmane

- Fait acte de soumission et d'obéissance envers Allah (première dimension),

- Agit pour sa protection morale, en préservant sa pudeur et sa chasteté (deuxième dimension).



Comme on va le voir par la suite, Incha Allah, une bonne compréhension de ces deux aspects que l'on retrouve dans le "Hijâb" permet déjà d'éloigner un certain nombre d'objections superficielles qui sont très souvent soulevées à son encontre.

Allah az zawjal, dans le Qour'aane, après avoir ordonné aux hommes de garder le regard baissé, demande au Prophète Muhammad (saw) de s'adresser aux croyantes en ces termes:





Sourate An nour, verset 31 :

"Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu'elles rabattent leur voile sur leurs poitrines; et qu'elles ne montrent leurs atours qu'à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs sœurs, ou aux femmes musulmanes, ou aux esclaves qu'elles possèdent, ou aux domestiques mâles impuissants, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes...."

Première dimension évoquée:

En lisant ce passage coranique, chacun peut se rendre compte qu'il ne laisse place à aucune ambiguïté: C'est Allah Lui-même qui ordonne, par le biais de Son Messager (saw), aux femmes de ne montrer de leurs atours, en présence d'hommes étrangers, que la partie qui en paraît.: Le respect d'une tenue vestimentaire bien particulière pour la femme relève de ses devoirs envers Allah Subhanahou wa ta’Ala.

Deuxième dimension évoquée

On comprend aussi que cette prescription divine est liée à la protection de la chasteté et, par extension, à la dignité de la femme.

Prise sous cette perspective, on se rend compte que le fait de couvrir certaines parties du corps constitue un bienfait indéniable pour la femme.



1.1.2. Parties du corps que la femme peut laisser paraître:



Pour ce faire, il faut se référer aux explications qui ont été apportées à ce sujet par les compagnons (radhia Allahou anhoum), par les savants et par les commentateurs musulmans des premiers siècles de l'Islam.

§ A ce sujet, l'interprétation qui a été retenue par la majorité des commentateurs du Qour'aane[1] est celle qui a été donnée par Ibn Abbâs (radhia Allâhou anhou). Selon lui, le terme "ce qui en paraît" désigne les deux mains et le visage.

§ Il est également intéressant de prendre en considération la réaction des femmes musulmanes à l'époque du Prophète Mouhammad (saw) lorsque ce verset fut révélé:

L'Imâm Boukhâri r.a. rapporte à ce sujet les propos de Aîcha (radhia Allâhou anha):

"Qu'Allah fasse miséricorde aux premières femmes émigrées; dès que le verset "qu'elles rabattent leur voile sur leurs poitrines" fut révélé, elles découpèrent le drap qu'elles portaient (au dessus de leurs vêtements) et l'utilisèrent pour se couvrir la tête (ainsi que leur cou et leur poitrine). "

Le second verset qui évoque l'obligation de porter le voile est le 59ème de la Sourate 33, dans lequel Allah dit:

"Ô Prophète ! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles: elles en seront plus vite reconnues et éviteront d'être offensées. Allah est Pardonneur et Miséricordieux."

Le mot arabe employé dans ce verset et qui a été traduit par "grands voiles" est "jalâbîb".

Encore une fois, s'il existe des divergences quand à la nature, la forme et la taille exacte de ce voile, il y a cependant unanimité entre tous les commentateurs du Qour'aane sur un point: ce voile en question recouvre entièrement la tête et les cheveux. (imposé aux épouses du Prophète (saw))



§ Enfin, la nécessité de porter le Hijâb a été explicitement évoquée par le Prophète Mouhammad (saw) dans la célèbre Tradition rapportée par Aboû Dâoûd:

Aïcha (radhia Allâhou anha) raconte qu'une fois, sa sœur, Asma (radhia Allâhou anha) entra chez le Prophète Mouhammad (saw) avec des vêtements transparents. Le Prophète Mouhammad (saw) se détourna d'elle et dit:

"Ô Asma, quand la fille devient pubère, il ne convient pas de voir d'elle une autre partie que celles-ci (et il lui indiqua le visage et les mains)."(Hadith Moursal)


Ces trois références que nous venons de voir prouvent au moins deux choses:

1- Le port du "Hijâb" est bien une prescription divine.

2- Les cheveux de la femme faisant partie du "awrah", il est donc nécessaire de les couvrir en présence d'étrangers, au même titre que les autres parties du corps, exception faite du visage et des mains.
avatar
aqidah-wa-ttaqwa

Messages : 70
Date d'inscription : 26/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le voile de la musulmane - el Hidjab

Message  aqidah-wa-ttaqwa le Sam 29 Mar - 19:01

1.1.3. Passons en revue les principales objections au port du Hijab:


1ère Objection:

Le Hijâb ayant pour objectif de sauvegarder la pudeur, si une femme a un comportement chaste et empreint de modestie et de retenue, pourquoi donc devrait-elle le porter ?

Ce genre de question peut se poser si on ne se réfère qu'à la deuxième dimension du "Hijâb" qui a été évoquée plus haut.

Par ce genre de discours, on oublie la première dimension qui est, pourtant, beaucoup plus importante: L'acte d'Adoration envers Allah Subhanahou wa ta'Ala.

En effet, si le port du "Hijâb" a, effectivement, un rôle actif dans la protection de la pudeur, il n'en reste pas moins qu'il s'agit surtout d'une prescription divine et absolue, dont l'application de la part de la croyante doit être inconditionnelle.

En d'autres mots, on pourrait dire qu'il y a là deux choses bien distinctes:

· La première, c'est le commandement de la part d'Allah de se couvrir les cheveux, qui font partie du "awrah" de la femme.

· La seconde, c'est le devoir pour celle-ci de toujours agir pour protéger sa pudeur.


Il est évident que l'application et le respect de l'une de ces deux choses ne dispense pas de l'autre… (auquel cas il serait tout à fait légitime d'affirmer que, le principal objectif des prières obligatoires quotidiennes étant de permettre au croyant de se souvenir de Dieu, c'est pourquoi, il n'est pas nécessaire à celui qui reste de façon permanente dans la pensée et le rappel d'Allah de faire la prière !!!!)


Il ne s'agit pas d'oublier l'avertissement sévère lancé par Allah Subhanahou wa Ta'Ala dans le Qor'an à l'attention de ceux qui avaient justement cette fâcheuse habitude de ne pratiquer que de façon partielle les commandements qui leur était révélés:

"Croyez-vous donc en une partie du Livre et rejetez-vous le reste ? Ceux d'entre vous qui agissent de la sorte ne méritent que l'ignominie dans cette vie, et au Jour de la Résurrection ils seront refoulés au plus dur châtiment, et Allah n'est pas inattentif à ce que vous faites." (Sourate 2 / Verset 85)

De la même manière, il est important de rappeler ici qu'il y a une responsabilité associée au port du Hijab:

Autant c'est une prescription divine et donc un acte d'adoration envers notre Seigneur, autant le comportement de la soeur doit s'associer à cet acte de dévotion.

Il s'agit de mettre en pratique ce que l'islam ordonne comme enseignement de l'éthique vis à vis de Dieu, de soi et des autres (Khoulouq mâ Allah, mâ an nafs, mâ an nâs)

La responsabilité du hijab sera donc mise en avant d'une part par le fait de porter le hijab pour Allah az Zawajal et d'autre part, par la mise en pratique de cette adoration dans le comportement islamique de la croyante.

2ème objection:

Ce qui importe aux yeux d'Allah, c'est la pureté et la sincérité du cœur. L'apparence physique ou la tenue vestimentaire Lui importe peu. Ce n'est pas parce qu'une femme ne portera le voile que cela portera atteinte à la Majesté d'Allah…

Il faut rappeler qu'Allah n'a pas besoin de notre adoration mais nous avons besoin de LUI. Par ce biais, il est certain que la personne qui ne respecte pas ses obligations religieuses ne cause aucun tort à notre Seigneur mais se porte préjudice à elle seule.

C'est en effet elle et elle seule qui aura à rendre compte devant Son Créateur de ses faits et gestes.

En sus de cela, rappelons que l'on est musulman (soumis à notre Seigneur) quand on déclare prendre pour soi et sous pleine acceptation les principes des 5 piliers de l'islam et des 6 piliers de la foi.

Nous rappelons donc qu'il n'y a pas de musulmans pratiquants ou non pratiquants. Il n'existe pas de distinction entre la foi et la pratique quotidienne. Le Qor'an est on ne peut plus clair à ce sujet quand il lie, dans un très grand nombre de versets, la réussite éternelle aussi bien à la foi ("Îmâne") qu'aux bonnes pratiques ("Âmâl Swâliha").

En effet, l'Islam se caractérise par le fait qu'il représente un véritable mode de vie:

La pratique du musulman ne se limite pas à l'observation des seules pratiques rituelles, telles que la prière, le jeûne, l'aumône etc.. En fait, tous les aspects de son existence que ce soit au niveau de sa conduite (dans ses relations avec autrui, dans son comportement au sein de la société, dans ses transactions etc..), mais également sa façon de satisfaire ses besoins essentiels et fondamentaux (manger, boire, se vêtir etc…) sont concernés par les principes inspirés des sources fondamentales de l'Islam: Le Coran et la Sunnah.

Preuve par la Sourate 6 / Versets 162 et 163)

"Dis : "En vérité, ma Salat, mes actes de dévotion, ma vie et ma mort appartiennent à Allah, Seigneur de l'Univers. A Lui nul associé ! Et voilà ce qu'il m'a été ordonné, et je suis le premier à me soumettre."

1.1.4. En conclusion:

La foi du musulman, qui se loge au fond de son cœur, se doit de rayonner sur toute sa personne et de lui dicter sa conduite.

C'est pourquoi il est inconcevable, pour un musulman, de minimiser certaines obligations divines. Auquel cas, cela reviendrait pour lui à s'octroyer le droit de "faire le tri" entre les prescriptions d'Allah et de déterminer lesquelles peuvent être abandonnées, car sans importance… Son titre de "musulman" ou "musulmane" (littéralement, soumis (e)) perdrait alors tout son sens…
avatar
aqidah-wa-ttaqwa

Messages : 70
Date d'inscription : 26/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le voile de la musulmane - el Hidjab

Message  aqidah-wa-ttaqwa le Sam 29 Mar - 19:04

2. le vêtement islamique.


2.1. le hijab et le jilbab de la femme musulmane à travers le Coran et la Sunna : épître du Sheikh al Albâni(Rahimahou Allah)

A travers cet épître, nous reprendrons incha’Allah, les 8 conditions qui doivent être appliquées à l’habit de la femme musulmane lorsqu’elle sort de chez elle ou lorsqu’elle est mise en présence d’étrangers :

I : Il doit couvrir tout le corps sauf le visage et les mains :

Preuve par la sourate An nour, verset 31 :

« Et dis aux croyantes qu’elles baissent leur regards et qu’elles gardent leur chasteté, et qu’elles ne montrent de leur parure, que ce qui en paraît, et qu’elles rabattent leur voile sur leur poitrine ; Et qu’elles ne montrent leur parure, qu’à leur mari, ou leur père, ou au père de leur mari, ou à leurs fils, ou aux fils de leur mari, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs sœurs…Et repentez-vous tous devant Dieu, ô croyants. Peut-être serez-vous gagnants. »

Par ce verset , il y a donc bien l’apport de preuve que seuls, le visage et les mains ne peuvent paraître, alors que tout le reste du corps doit être à l’abris du regard.

II : Etre épais, non transparent

La transparence ne fait qu’ajouter à la femme la beauté et l’attirance de la convoitise masculine notamment.

Le Prophète (saw) dit à ce propos :

« Il y aura dans ma communauté des femmes habillées, mais nues, sur leur tête il y a comme des bosses de chameaux, maudissez-les car elles sont maudites[2] » et il (saw) ajoute : « Elles n’entreront pas au Paradis et ne sentiront pas son odeur, bien qu’on puisse sentir son odeur de telle et telle distance[3]. »

III : Ne pas être une parure en lui même

La preuve est apportée par le verset 33 de la sourate les Coalisés :

« Tenez vous digne dans vos foyers, et ne vous montrez pas de la façon dont on se montrait lors de l’ancienne ignorance… »

Le but du vêtement islamique est de protéger la chasteté de la femme en la préservant du regard de séduction et en élevant sa dignité. Il serait donc inconcevable que ce vêtement deviennent une parure lui même, attirant donc sur lui et par la même sur la croyance, le regard de l’homme.

IV : Etre ample, non serrant :

Rappelons que l’Islam a déterminé le port du vêtement selon deux buts :

1) Couvrir la nudité

2) Parer le corps

Dans la sourate 7, verset 26, Dieu Exalté dit :

« Ô fils d’Adam ! Nous avons effectivement fait descendre sur vous des vêtements cachant vos parties honteuses ainsi que des parures »

V : Ne pas être parfumé :

La femme doit faire tout son possible pour éviter que l’homme ne se retourne sur elle. De la même manière cela ne sera pas possible si elle se parfume pour sortir de la maison, laissant ainsi une traînée de parfum qui la suivrait au cours de ses déplacements, provoquant, de la sorte, l’attirance de l’homme sur elle.

Le parfum enivre, c’est une évidence ! Il n 'y a donc pas sujet à polémique sur l'interdiction pour la croyante de se parfumer pour sortir de chez elle.

Elle peut par contre user de tous les parfums qu’elle désire chez elle, mais avant de sortir, elle doit s’assurer que le parfum s’est évaporé, si ce n’est pas le cas, qu’elle fasse le ghousl avant de sortir.

Les hadiths suivants apportent les preuves nécessaires à l’affirmation avancée.

Abî Moussa al Ash’arî a dit que le Prophète (saw) a dit : « toute femme qui se parfume puis passe devant les gens pour qu’ils sentent son odeur, est une fornicatrice. »

On a raconté qu’Abou Houraira(rar) rencontra une femme dont le parfum fut répandu. Il lui demanda : « O servante du Tout-Puissant ! Etais-tu à la mosquée » - Oui répondit-elle – T’es-tu parfumée ? » - oui. Et Abou Houraira (rar) de poursuivre : « J’ai entendu mon bien aimé Aboul-Qasim (un des nom du Prophète) (saw) dire : « Dieu n’accepte pas la prière d’une femme dans la mosquée après s’être parfumée jusqu’à ce qu’elle revienne chez elle et fasse une lotion comme celle pour se purifier de ses menstrues (ghousl) ».

VI : Ne pas ressembler à l’habit de l’homme

Le Prophète (saw) a déclaré qu’il était interdit à l’homme ou à la femme de changer la nature première de sa création.

Il (saw) a maudit les hommes qui prennent l’apparence des femmes et les femmes qui prennent l’apparence des hommes (rapporté par Al Boukhary et les autres.)

Entre dans ces apparences, la manière de parler, de se mouvoir, de se vêtir, …

La plus grand mal qui puisse toucher la vie et la communauté est de s'écarter de la saine nature et de se rebeller contre ses lois. Or, la nature comprenant un homme et une femme, chacun pourvu de ses caractéristiques propres, le fait de féminiser l’un ou de masculiniser l’autre dénote un signe évident de chaos et de dégradation des mœurs.

Selon un hadith rapporté par At Tabari, le Prophète (saw) a maudit dans ce monde et dans l’au delà les hommes que Dieu a créé en tant qu’êtres masculins, mais qui se sont efféminés, en prenant l’apparence des femmes.

Il a même cité les femmes que Dieu a créées en tant qu’être féminin, mais qui se sont virilisées en prenant l’apparence des hommes.

VII : Ne pas ressembler à l’habit de la non-musulmane :

Il n’est pas permis aux musulmans d’imiter les pratiques des non-musulamans, que se soit dans leurs adorations, leurs pratiques usuelles ou leur pratiques cultuelles, culturelles ou quotidiennes.

Il y a des sourates nombreuses qui rappellent cela, notamment :

-L’Agenouillée (Al Jâthiyya), v 16/17

-Le Tonnerre (Ar Ra’d), v 36/37

-Le Fer (Al Hadîd), v 16.

Je citerai un hadith de Abdillah Ibnou Amr Ibnou Ass selon lequel le Prophète (saw) a dit (en voyant deux étoffes traitées au safran) : « Ceci fait partie des vêtements des mécréants, alors ne les porte pas. »

VIII : Ne pas être un habit de renom

C’est-à-die par exemple un vêtement de grand marque ou très cher.

Dans un Hadith rapporté par Ibn Omar, le Prophète (saw) dit : « Celui qui revêt un habit de renommée sur Terre, Allah lui fera revêtir un habit d’humiliation le jour de la Résurrection, puis l’enflammera. »

Ceci préserve le croyant de la vanité et de la vantardise, ainsi que la concurrence entre les gens par des apparences futiles.

Wa Allahou ‘alem
avatar
aqidah-wa-ttaqwa

Messages : 70
Date d'inscription : 26/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le hijab: a mes soeurs fillah

Message  chayma_muslima le Dim 30 Mar - 1:40

Bismillah Al-Rahman Al-Rahim

Salam wa alaykom wa rahmatou lahi wa barakatouhou,

Le Hijab pour mes soeurs fillah:
A l'époque où nous vivons, beaucoup de nos sœurs ont malheureusement délaissée le port du hijab à cause de plusieurs facteurs. Pourtant, avant le 19ème siècle dans les pays musulmans, il était impensable de voir les cheveux ainsi que les atours d'une femme musulmane. Il faut savoir que le hijab est un morceau de tissus qui cache les cheveux mais aussi le corps de la femme.
Mais aujourd'hui certaines ont abandonnée le hijab pour, selon elles, être plus libre et se libérer de son poids en commettant le « tabarouj » (c'est le fait de montrer ses atours de manière flagrante dans les rues et en dehors de chez soi). Ces femmes ignorantes ont voulu plutôt se libérer des traditions qui parfois vont à l'encontre des préceptes religieux( Par exemple, certains hommes méprisent leurs femmes alors que l'Islam est contre cela). Malheureusement, elles se sont libérées de leurs traditions avec shaytan pour pouvoir s'émanciper en appelant cela : 'la libération des femmes'.
Les gens qui ont poussé à ce mouvement sont(le plus souvent) des laïques qui, veulent libérer la femme de l'enseignement et des préceptes de l'Islam. On peut placer ces gens dans trois catégories :
1)Les femmes ignorantes (homme aussi),qui ne connaissent pas les valeurs du hijab.
2)Les hommes qui y trouvent un profit en ne suivant que leurs instincts, préférant voir des femmes mal habillées que des femmes pudiques.
3)Les femmes dévergondées qui ont perdu toutes significations de pudeur et qui sont tombées très bas dans leurs dignités. Elles sont également jalouses des femmes chastes et elles aimeraient que toutes les femmes soient comme elles.
Il faut savoir que le hijab n'est pas un signe d'asservissement aux parents, à son mari, à l'homme... mais c'est une adoration comme la prière, le hajj, la zakat,...
Si une femme porte le hijab ce n'est pas pour son père ou pour son mari. C'est une adoration qu'elle pratique pour Allah Raja wa jal.
On peut également remarquer que lorsqu'une fille apprend depuis om plus jeune âge que le port du voile est une adoration pour Dieu et que Dieu l'a voit, elle ne sera jamais torturée et ne le retirera pas non plus. Si ce n'est pas appris de cette façon, elle le portera parce qu'elle a peur de son père et le retirera en cachette lorsque son père ne l'a verra pas.
L'Islam n'a pas prescrit le voile comme un fardeau mais c'est un honneur pour le femme car dans notre belle religion, le femme est considérée comme un perle précieuse. Si quelqu'un en possède une, il fera tout pour la cachée comme la femme qui est cachée en Islam par le hijab.
De plus le hijab n'est pas juste un morceau de tissus qu'on porte sur la tête, mais que lorsque tu le portes, tu dois en être fière et t'habiller convenablement pour honore ce hijab, c'est ce qu'on appelle le « hijab char'ri » (voile qui couvre la tête, le poitrine ainsi que les atours, avec lequel on ne voit aucune forme du corps à l'exception des mains et du visage).
Maintenant voici quelques doutes des soeurs musulmanes par rapport au port du hijab :

1er doute : Certaines disent que le hijab n'est pas obligatoire mais c'est plutôt quelque chose de traditionnelle.
Réponse : 1) Cela montre l'ignorance des soeurs ou peut être certaines le font exprès pour ne pas admettre la vérité qui va contre ses passions.
Il faut savoir que tous les savants sont d'accords sur le fait que le voile est obligatoire pour toutes femmes pubères (c'est FARD). Voici la preuve de cette obligation :

Allah Soubhana wa Ta'la dit: « Dis aux croyantes de baisser leurs regards de garder leurs chastetés et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu'elles rabattent leurs voiles sur leurs poitrines. »[sourate Nour, v 31]
Il raza wa jal dit aussi : « Ô Prophète ! Dis à tes femmes, à tes filles et aux femmes des croyants de ramener sur elles leurs grands voiles »

D'après Aicha radiya Allahou Ranh : « Qu'Allah fasse misèricorde pour les femmes des premiers émigrés (Al-muhajirat) lorsqu'Allh révéla le verset « Dis aux croyantes de baisser...sur leurs poitrines » elles ont déchiré des morceaux de tissus et les ont mis sur leurs têtes »

Vois tu dés qu'elles ont entendu ce verset elles ont compris que c'était obligatoire et l'ont directement fait !!! (ceci est un exemple pour nous)
D'après le Prophète Mohammed salla allahou alayhi wa salam : « Il y a deux catégories de personnages qui va venir dans ma oumma que je n'ai pas vu. La 2ème catégorie ce sont des femmes habillées mais dénudées. Elles ne rentreront pas au Paradis et ne n'en sentiront pas l'odeur alors qu'elle se sent à telle et telle distance. »
Tu vois si le voile n'était pas obligatoire il n'y aurait pas tant de hadith et de verset coranique à son sujet !!!
Voici quelques raisons pour que les femmes arrivent au stade de ne plus porter ou de ne pas porter le hijab :
a)Absence de crainte envers Allah Raja wa jal.
b)Imitation aveugle de mauvais modèle. Au lieu de prendre comme exemple les femmes du Prophète salla allahou alayhi wa salam et de ses compagnons, elles prennent des mannequins, stars de cinéma, sportives,... en pensant que sont elles qui sont libres et émanciper.
c)Shaytan insuffle à ces femmes que le hijab est un fardeau immense.
d)Manque d'éducation islamique qui est absent au sein du foyer.

2ème doute :Certaines disent : je prie, je jeûne,...le hijab c'est juste un détail, moi Al hamdoulillah j'ai de la pudeur. Allah ne regarde pas les apparences mais Il regarde les cœurs et mon cœur est pur.
Réponse :
1) On a la preuve que c'est une obligation
2)Certaines disent que leur cœur est pur. Mais si c'est réellement le cas, comment peux tu désobéir à Allah de manière constante ??
3)Le hijab permet d'avoir un bon comportement envers Allah et les gens.
4)Si ton cœur est pur cela doit apparaître également à l'extérieur en portant le voile puisque tu le portes pour Allah Raja wa jal.
5)Si t'es pudique, comment peux tu laisser des hommes regarder tes atours constamment tout au long de la journée ??
6) Allah soubhana wa ta'la dit : « La prière éloigne du pêcher et de la turpitude ». Si la prière est bien faite elle doit être reconnaissable dans le comportement en portant le hijab. Si ce n'est pas le cas, c'est qu'il y a un problème et que tu devrais réfléchir à ta situation.
7)Si le hijab est juste un détail, pourquoi y a t il autant de hadiths et de versets à son sujet ??
8)En quoi le port du voile peut-il te nuire ? Tu pris, tu jeûne,...c'est bien mais en quoi le hijab est un obstacle ?
9)Crois que tu que tes excuses sont valables pour le jour du jugement dernier ?

3ème doute :Certaines disent qu'elles sont encore jeune et qu'elles veulent profiter de la vie et que le hijab en est une entrave.
Réponse :L'Islam est la soumission à Allah Raja wa jal donc si tu es musulmanes tu dois t'éloigner de ce qui est haram.
Est-ce que profiter de la jeunesse ,c'est vivre dans le haram ? non.
L'Islam est un combat tout au long de notre vie et nous devons faire certains sacrifices en laissant tomber certaines de nos passions pour Allah soubhana wa ta'la.
Sache que tu seras interroger le jour du jugement sur ta vie et en particulier sur ta jeunesse. Alors dire que tu vas porter le hijab à 75 ans ça ne sert à rien car ton examen sera presque fini !!!
Est-ce que tu seras capable de partager les pécher de beaucoup d'hommes qui t'ont dévoré du regard ? Car tu partages les pécher commis par rapport à toi. Imagine le nombre de pécher que tu commets rien qu'en sortant. De plus tu fais du tord à toi même ainsi qu'à ta famille. Saches que tu fais du mal à ton père et à tes frères qui savent que les hommes ne cessent de te regarder !!!). Et si le hijab ne te permet pas d'aller dans certains endroits (comme la plage, le cinéma...) c'est juste pour ton bien.

4ème doute :Certaines se disent : le jour où je serai convaincu je le mets ou bien elles se plaignent de la chaleur.
Réponse :Si les hadiths et versets ne suffisent pas, Qu'Allah te guide !!
Allah soubhana wa ta'la dit : « Il ne convient pas à un croyant et une croyante si Allah et le prophète ont tranché sur quelque chose de discuter ».
La foi implique qu'on doit accepter le choix d'Allah et de ne pas le réfuter ou le contre dire. Si tu n'es pas convaincu, tu dois acquérir cette conviction.
Pour la chaleur, Allah soubhana wa ta'la dit : « Dis la braise de l'enfer et bien plus chaudes pour ceux qui réfléchissent »
N'oublions pas que certaines femmes ont sacrifier leurs vies pour l'Islam tel que Soumaya alors que nous, nous voulons le Paradis gratuitement.
5ème doute :Pour certaines, c'est une chose courante de ne pas se voiler. Ce n'est pas pour autant que toutes ces femmes sont égarées.
Réponse :Sachez que l'Islam est facile et que Allah veut la facilité pour ses serviteurs. Est-ce que la facilité c'est de laisser tomber les obligations ?non, cette voie est plutôt celle de la difficultés. Les femmes qui s'exposent à la nuisance et à l'agression sont des femmes qui sont majoritairement non voilées et mal habillées.
Si c'est courant que les femmes vont à l'encontre de l'Islam sont égarées(pour ce sujet ci).

Allah soubhana wa ta'la dit : « Si tu obéis la majorité des gens sur terre, ils t'auront égarés du chemin d'Allah »
De plus la multitude ou la minorité n'est pas un critère valable chez nous car
le prophète salla allahou alayhi wa salam a dit : « Bonne nouvelle aux étrangers. Ce sont des gens pieux dans une multitude de gens mauvais ».
6ème doute : Certaines pensent porter le voile une fois qu'elles seront mariées.
[u]Réponse :[/u]Qui te dit que tu vivras jusqu'à ton mariage ? Et si tu meurs maintenant( Allah i hafdik), tu auras vécu dans le pêcher de ne pas avoir porter le hijab. Et crois tu que tu vas trouver un mari qui t'aidera en Islam pour bien le pratiquer ?
Crois tu qu'un homme qui est bien dans l'Islam voudra t'épouser alors que tu n'as pas porter le voile ?( Je ne dis pas que tu es pas bien parce que certaines sœurs portent le hijab mais n'ont pas un bon comportement dans le métro...). De plus si tu le mets lorsque tu te maries, ce serait pas sincère car tu le porteras pour ton mari et non pour Allah.

7ème doute :Certaines disent que son mari ne veut pas ou que sa famille ne lui permet pas de le porter.
Réponse : La réalité à la servitude d'Allah, c'est de soumettre à ses obligation en prédominant les ordres d'Allah à celles des autres.
Le Prophète salla allahou alayhi wa salam dit : « Pas d'obéissance à la créature pour désobéir à Allah »
Est-ce que ta famille te sera d'un secours le jour du jugement dernier ?non, car ce jour là chacun dira « nafsi, nafsi » même les prophètes. Tu verras ton père qui te demandera quelques hasanates et tu lui répondras « nafsi, nafsi ». Tellement que tout le monde aura peur, il ne pensera qu'à soi-même.
8ème doute : Certaines sont gênées face aux mécréants.
Réponse : Les mécréants se moquent peut être mais cette moquerie existe depuis toujours et c'est un épreuve qui fait partie de toutes les autres épreuves pour les croyantes.
Allah dit : « Si vous vous moquez de nous et bien nous nous moquerons de vous comme vous vous êtes moquez de nous et vous serez bientôt à quel châtiment qui illuminera et sur qui s'abattra un châtiment durable. »
Le Prophète salla allahou alayhi wa salam a dit : « Celui qui recherche la satisfaction d'Allah même si ça entraîne la colère des gens Allah est satisfait de lui et fais que les gens aussi soient satisfait de lui et que celui qui recherche la satisfaction des gens par la colère d'Allah, Allah est en colère contre lui et met les gens en colère contre lui également ».

Certains mécréants se moquent si tu n'as pas de petit copain ou pour les frères si ils n'ont pas de petites copines . Est-ce une raison pour commettre la fornication ?? Je ne penses pas du tout car tu es dans le pêcher déjà lorsque tu ne portes pas le hijab alors tu ne vas pas ajouter à la liste qui est déjà longue la fornication !!!!

Voilà ceci est un rappel pour les sœurs qui ne portent pas le hijab ou qui hésitent à le porter. J'espère que ceci vous permettra de réfléchir et de changer l'avis que vous porter pour le port du voile.
Baraka Allahou fikom pour votre lecture et le temps que cela vous a pris.
Qu'Allah vous garde une place au Paradis, qu'Il illumine votre cœur, votre visage et qu'Il vous apporte la réussite dans ce bas monde et qu'Il vous garde une bonne et belle place dans l'au-delà InchaAllah.amine...

Assalam wa alaykom wa rahmatou lah wa barakatouhou.
(Ce texte c'est fait avec l'aide d'Allah et de la conférence du frère Daoud)
avatar
chayma_muslima

Messages : 64
Date d'inscription : 26/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Preuve du hijab et du jilbab dans les versets coranique

Message  chayma_muslima le Dim 30 Mar - 17:04

Bismillah Al-Rahman Al-Rahim

Salam wa alaykom wa rahmatou lahi wa barakatouhou


Allah Soubhana wa ta'la dit:

"Dis aux croyants de baisser leurs regards et de garder leur chasteté. C'est plus pur pour eux. Allah est, certes, Parfaitement Connaisseur de ce qu'ils font."

"Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu'elles rabattent leur voile sur leurs poitrines; et qu'elles ne montrent leurs atours qu'à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs sœurs, ou aux femmes musulmanes, ou aux esclaves qu'elles possèdent, ou aux domestiques mâles impuissants, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes. Et qu'elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l'on sache ce qu'elles cachent de leurs parures. Et repentez-vous tous devant Allah, Ô croyants, afin que vous récoltiez le succès."(La Lumière: 30-31)

"Et quant aux femmes atteintes par la ménopause qui n'espèrent plus le mariage, nul reproche à elles d'enlever leurs vêtements de [sortie], sans cependant exhiber leurs atours et si elle cherchent la chasteté c'est mieux pour elles. Allah est Audient et Omniscient."(La Lumière: 60)

"Restez dans vos foyers; et ne vous exhibez pas à la manière des femmes avant l'Islam (Jahiliyah). Accomplissez le Salat, acquittez la Zakat et obéissez à Allah et à Son messager. Allah ne veut que vous débarrasser de toute souillure, ô gens de la maison [du prophète]! et vous purifier pleinement."(Les Coalisés: 33)

"Ô vous qui croyez! N'entrez pas dans les demeures du Prophète, à moins qu'invitation ne vous soit faite à un repas, sans être là à attendre sa cuisson. Mais lorsqu'on vous appelle, alors, entrez. Puis, quand vous aurez mangé, dispersez-vous, sans chercher à vous rendre familiers pour causer. Cela faisait de la peine au Prophète, mais il se gênait de vous (congédier), alors qu'Allah ne se gêne pas de la vérité. Et si vous leur demandez (à ses femmes) quelque objet, demandez-le leur derrière un rideau: c'est plus pur pour vos cœurs et leurs cœurs; vous ne devez pas faire de la peine au Messager d'Allah, ni jamais vous marier avec ses épouses après lui; ce serait, auprès d'Allah, un énorme pêché"(Les Coalisés: 53)

"O Prophète! Dis à tes épouses, à tes filles et aux femmes des Croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles (Jalabibihinna): elles en seront plus vite reconnues et éviteront d'être offensées. ALLAH est Pardonneur et Miséricordieux"(Les Coalisés: 59)
avatar
chayma_muslima

Messages : 64
Date d'inscription : 26/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Avertissement contre le fait de ne pas être voilée

Message  chayma_muslima le Dim 30 Mar - 17:08

Dans son livre "Al-Mounafiquoune" (les hypocrites), le cheikh Moussa Nasr nous rapporte un haddith authentique dans lequel :

le Prophète (sws)a dit: " La femme qui montre son corps en n'étant pas voilée (al moutabarija) est l'hypocrite feminin "

Dans son sahih (recueille de haddiths authentiques) l'imam Mouslim rapporte la parole suivante:

Prophète (sws): "Il y aura vers la fin des temps des femmes de ma communauté qui seront habillées, mais qui en vérité sont déshabillées.Elles portent sur leur tête des bosses comme les bosses inclinées des chameaux; maudissez-les car elles sont maudies. Elles n'entreront pas au Paradis et ne sentiront même pas son odeur, or son odeur se sent à une distance tel et tel."

Ibn 'AbdoulBar a commenté ce haddith en disant: "Le Messager d'Allah (sws) a voulu dire: les femmes qui portent des vêtements légers, qui dessinent le corps au lieu de le voiler, elles sont certes habillées linguistiquement parlant, mais elles sont déshabillées en réalité."
avatar
chayma_muslima

Messages : 64
Date d'inscription : 26/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les meilleures tenues: hijab, jilbab, kamis, jelaba,...

Message  chayma_muslima le Dim 30 Mar - 17:19

Assalam wa alaykom wa rahmatou lahi wa barakatouhou,

Very Happy I love you Je dis Macha allah et tbaka allah pour tout mes frères et soeurs qui sont ni génés ni intimidés de porter le hijab, le jilbab, le kamis , le djellabba,...Pour tous ceux qui pensent que le hijab est juste une tradition, vous vous trompez car:


Allah raza wa jal dit:"Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu'elles rabattent leur voile sur leurs poitrines; et qu'elles ne montrent leurs atours qu'à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs sœurs, ou aux femmes musulmanes, ou aux esclaves qu'elles possèdent, ou aux domestiques mâles impuissants, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes. Et qu'elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l'on sache ce qu'elles cachent de leurs parures. Et repentez-vous tous devant Allah, Ô croyants, afin que vous récoltiez le succès."(La Lumière: 30-31)

et pour tous ceux qui pensent que ce qui compte n'est pas de porter le jilbab ou le kamis mais d'avoir la foi dans le coeur...sachez que c'est une sunna et:

le prohète mohammed (sws) a dit:" Au nom de Celui qui posséde mon âme, vous entrerez tous au Paradis sauf celui qui ne le veut pas et fuit Allah comme fuissent les bêtes." On lui dit:"Qui pourrait ne pas vouloir entrer au Paradis?"Il répondit:"Celui qui m'obeit entrera au Paradis et celui qui désobéit ne m'a pas voulu."(Tabarani,Silsila Sahiha)

Mes frères et soeurs, quel est l'intêret de suivre les non-croyants en portant la même tenue qu'eux??Tu crois que c'est en portant un jeans miss sixty ou un pull armani que tu seras intégré??Même si c'est le cas, tu préferes t'intégrer et laisser le Paradis s'éloigner de toi??Aujourd'hui tu vis mais qui te dis que demain se sera le cas??Sache que:

Le Messager d'Allah (sws) a dit:"J'ai été envoyé entre la fin des temps, pour qu'Allah soit adoré uniquement sans associés et ma subsistance est sous l'ombre de ma lance.Et l'humilition et le rabaissement se trouve dans le fait de contredire mes ordres, ainsi celui qui essaye de ressembler à un groupe de gens fait parti de leurs."(rapporté par Ahmed)

Mes frères et soeurs ressaisiez vous et soyez fier de votre religion qui est la véridique ne soyez pas aveugle pas les fausses beautés de ce bas monde...Oeuvrez dans le bien,suivez la sunna de Mohammed (sws)Habibina wa nabina, obéissez à notre Seigneur...Prenez pour alliés la sunna bénite de Mohammad rasulu allah(sws) et les régles divines du Coran...Fréquentez des personnes qui sont liés de coeurs et d'âme à l'Islam car dans l'au-delà vous serez avec ceux que vous aimez le plus.

Allah raza wa jal dit :« Le jour où l'injuste se mordra les deux mains et dira: "(Hélas pour moi!) Si seulement j'avais suivi chemin avec le Messager!...
Malheur à moi! Hélas! Si seulement je n'avais pas pris "un tel" pour ami!...
Il m'a, en effet, égaré loin du rappel (le Coran), après qu'il me soit parvenu". Et le Diable déserte l'homme (après l'avoir tenté). »
(S25/V27 à 29)


Il raza wa jal dit également: « Tu n'en trouveras pas, parmi les gens qui croient en Allah et au Jour dernier, qui prennent pour amis ceux qui s'opposent à Allah et à Son Messager, fussent-ils leur pères, leurs frères ou les gens de leur tribu ». (S58/V22)

La illaha ila Allah Mohammed rasulu Allah
Assalam wa alaykom wa rahmatou lahi wa barakatouhou.
I love you Votre soeur fillah
I love you
avatar
chayma_muslima

Messages : 64
Date d'inscription : 26/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le voile de la musulmane - el Hidjab

Message  aqidah-wa-ttaqwa le Dim 30 Mar - 22:53

Salam'alaykoum ma soeur
j'ai q une seule chose à dire .. tes rappels sont biien placés Macha 'a Llah continue comme ça oukhti jsuis fière d'avoir une petite soeur comm toi
salam'alaykoum
avatar
aqidah-wa-ttaqwa

Messages : 70
Date d'inscription : 26/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le voile de la musulmane - el Hidjab

Message  chayma_muslima le Lun 31 Mar - 16:15

Salam wa alaykom

Baraka allahou fikkkk oukhti ca fait super plaisir toi aussi tu m'apprends beaucoup de chose Like a Star @ heaven macha allah Like a Star @ heaven
tes rappels aussi nous sont d'une grande utilité enfait tous les rappels nous sont nécessaire donc continue incha allah I love you I love you


Allah raza wa jal dit:"Et rappelle; car le rappel profite aux croyants..." Sourate 51 verset 55

Ca me fait super plaisir baraka allahou fik ca me va droit au coeur Razz
et franchement je suis super contente de participer et de faire parti de ce magnifique forum où chaque soeurs et frères apportent et partagent leur savoir avec chacun macha allah

Qu'Allah nous récompense tous de la meilleure des récompense pour le travail que nous effectuons dans la cause qui est la plus juste, l'Islam sunny

Wa alaykom salam
avatar
chayma_muslima

Messages : 64
Date d'inscription : 26/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le voile de la musulmane - el Hidjab

Message  aqidah-wa-ttaqwa le Lun 31 Mar - 19:36

Salam'alaykoum
MOiii auSsi ça me fait vraiment plaisir de voir qu'il y a des membres qui participent comme toi et d'autres hamdouliLlah.
BOuSsa
Salam'alaykoum
avatar
aqidah-wa-ttaqwa

Messages : 70
Date d'inscription : 26/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le voile de la musulmane - el Hidjab

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum