Le mariage; règles religieuses, moeurs, cultures et traditions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le mariage; règles religieuses, moeurs, cultures et traditions

Message  elhamdoulillah le Lun 21 Avr - 13:00

Salam'aleykoum,

Si je lance ce sujet, c'est pour recueillir des avis (+- personnels) sur le mariage, les règles religieuses, les moeurs, les cultures et les traditions qui s'y rapportent.

Comme nous avons grandi chacun dans un environnement +- différent l'un de l'autre, il est très possible que nous ayons une vision du mariage spécifique à notre entourage (notamment pour la pratique) et ce parce que, malheureusement, la notion de mariage en pratique n'inclu pas uniquement les règles religieuses mais aussi les moeurs, les cultures et les traditions. Et parce que, hommes ou femmes, nous avons trop souvent tendance à ne prendre en compte que ce qui nous arrange.

Comme je l'ai dis ci-dessus, nous avons grandi chacun dans un environnement +- différent l'un de l'autre et ce par conséquent, nos points de vue à tout un chacun sont très certainement conditionnés par cet environnement, de même que par notre âge, nos origines, notre situation de famille... ce qui je pense ne peut-être qu'une richesse pour le débat qui suivra. (Incha'Allah).

J'espère que ce sujet nous apportera beaucoup en réflexion, en méditation et en sagesse. (Incha'Allah)

Aussi, peut-être, ces quelques précisions peuvent être utile pour comprendre mes points de vue; J'ai 21 ans, je suis une fille, je ne suis pas mariée, je n'envisage pas de me marier à court terme, je suis d'origine Marocaine (Berbère) et je suis née en Belgique dans une famille musulmane.

Ps: quand je parle de mariage, c'est au sens large du terme.

.... Wa aleykoum salam.
avatar
elhamdoulillah

Messages : 44
Date d'inscription : 28/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mariage; règles religieuses, moeurs, cultures et traditions

Message  Admin le Lun 21 Avr - 13:56

tu trouvera le résumé du livre concernant le mariage du sheikh Albani
je penses que ça pourrais t'aider
avatar
Admin
Admin

Messages : 51
Date d'inscription : 25/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://islamstep.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

supprimé - Delete

Message  elhamdoulillah le Lun 21 Avr - 14:41

Suprimé


Dernière édition par elhamdoulillah le Ven 12 Sep - 2:29, édité 1 fois
avatar
elhamdoulillah

Messages : 44
Date d'inscription : 28/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mariage; règles religieuses, moeurs, cultures et traditions

Message  elhamdoulillah le Lun 21 Avr - 17:46

salam,
Il y a énormément de chose à dire sur le mariage au sens large que l'on peut difficilement être exhaustif et c'est pour cela que je trouve que c'est un sujet qui est fort intéressant et qui est susceptible d'attiser les débats et d'augmenter la connaissance.

Hadith du Sahîh Al-Boukhâri

Abou Houraira (qu'Allah soit satisfait de lui) rapporta:
Le prophète (que la bénédiction et le salut d'Allah soient sur lui) dit:
"Une femme est prise en mariage pour 4 raisons:
- sa fortune
- son appartenance familiale
- sa beauté
- et sa piété religieuse.
Alors, mieux vaut que vous vous mariez de celle qui possède la piété religieuse, autrement, vous serez perdants".


Actuellement, j'entends très souvent parler de mariage. J'entends très souvent que de jeunes musulmans et de jeunes musulmanes cherche à se marier sans pour autant y arriver.
Beaucoup les encouragent mais la tâche n'est pas simple.
Pour ces jeunes là, le problème est : où et comment trouver chaussure à leur pied ?
Où trouver la femme ou l'homme qui conviendra à leurs attentes et à leurs désirs?

Beaucoup s'y prennent mal. Beaucoup se mettent des battons dans les roues et surtout beaucoup sont attirés par le type de fille ou de garçon qui ne convient pas religieusement parlant.
Aussi, souvent ils font un blocage complet lorsqu'il s'agit d'approcher le sexe opposé craignant de trahir leur foi.
Beaucoup voient le mal partout, même lorsqu'il ne s'y trouve pas.

Bien souvent, le jeune musulman/ la jeune musulmane qui cherche à se marier sans avoir une fille/ un garçon précisément en tête se refuse à tous contacts avec le sexe opposé.
Ils te diront que c'est 7ram (interdit par la religion) ou ils te diront: "Si elle/il me donne son numéro de téléphone c'est qu'elle/il a l'habitude de le donné aux garçons/filles, donc c'est une fille/ un garçon pas bien, je préfère m'en éloigné". Idem, s'il s'agit de communiquer par msn.

Par conséquent, comme dans ces cas là les contacts entre la fille et le garçon sont totalement prohibés par l'un ou par l'autre et que le jeune désir quand même se marié, il ne lui reste plus qu'à se marier avec une fille/ un garçon dont il a entendu parler mais qu'il ne connaît pas du tout.
C'est pour ces jeunes-là, que l'on a du mal à raisonner que je dédie le hadith ci-dessus.

Quand il n'y a ni amour, ni affinité entre 2 êtres, il est vrai que l'on se marie pour 4 raisons.

Encore aujourd'hui, beaucoup ont choisi leur moitié pour sa fortune ou pour leur beauté.
Très peu, pour sa piété religieuse.. ce qui est très dommage.
(De nos jours l'appartenance familiale n'est plus une raison majeure).

Pour ma part, je dirais, n'oublions pas que c'est Dieu qui donne la Baraka et que la piété est la plus grande des richesses que l'être humain possède.
Alors si l'on entreprend de se marier, notre choix ne doit pas dépendre de la fortune de l'autre.
Aussi, si la personne, nous intéresse mais qu'elle n'a rien à nous offrir matériellement, ce n'est pas grave car si elle est en mesure de nous offrir des valeurs, si elle en est capable, alors elle pourra toujours nous offrir le respect, la tolérance, la patience, la confiance, la fidélité,... et la reconnaissance envers Dieu.

Je pense que c'est grave si l'on a pas ces choses là à offrir. 1000 fois plus graves que si l'on n'a rien de matériel à offrir.

Aussi, les valeurs sont les plus beau cadeaux que l'on peut faire à notre partenaire car elles sont une sorte de sécurité au sein du couple, elles sont quelque chose sur lesquelles on sait que l'on pourra toujours compter.
Je penses que l'on peut toujours se relever si l'on a des valeurs.
Je pense pas qu'un couple peut-être indéfiniment heureux sans elles, même s'ils vivent dans la plus belle des maisons. C'est vrai c'est bien d'avoir les 2 mais à choisir je pense que c'est mieux d'avoir des valeurs et Dieu de son côté plutôt que des choses matérielles.

En même temps, c'est sur, il faut que l'homme et la femme qui s'unissent sachent dire hamdoulillah. Et s'ils suivent tous les deux la voie de Dieu, alors je pense sincèrement que Dieu les récompensera et qu'il ne sentirons jamais qu'ils manquent de quelque chose même s'ils ne possèdent pas grand chose car plus on rend grâce à Dieu, plus on se sens bien et plus on a l'impression de ne manquer de rien.

En ce qui concerne la beauté physique, je dirais qu'elle ne m'a jamais intéressée.
Bien souvent, cette affirmation a soulevé des vive exclamations... mais peu importe car c'est la vérité, que l'on me croie ou pas. Aussi loin que je me souvienne, je n'ai pas été attiré par la beauté physique.
Vraiment hamdoulillah car ce trait de ma personnalité m'a évité biens des tentations... il a été pour moi comme un bouclier. (hamdoulillah).
Personnellement, moi j'ai besoin de connaître la personne pour être attirée par elle (un physique pour moi, ne reste qu'un physique sans intérêt.. qu'il soit très agréable ou non).

Ce pourquoi j'ai beaucoup de mal à comprendre certaines réactions comme par exemple: « Il est trop beau gosse, je donnerai n'importe koi pour qu'il s'intéresse à moi. »

La beauté physique est un élément important pour quasiment tout le monde mais elle ne l’est pas pour moi. J’avoue qu’il y a des fois où il m’arrive de critiquer le physique d’une personne (je n’en suis pas fière). Il peut m’arriver de dire de quelqu’un qu’il est trop maigre, trop gros, trop petit, trop grand, pas assez ci, pas assez ça, qu’il a un physique bizarre ou qu’il ne me plaît pas…
Mais lorsque j’y réfléchis vraiment, j’ai honte de mes réflexions. J’espère que Dieu me pardonnera.
Je pense que critiquer quelqu’un pour son physique est méprisable parce qu’au fond, la personne n’a pas toujours choisi d’être comme elle est et parfois si elle est comme elle est, c’est parce que cela lui plaît (Dieu nous a crée de formes variées et les goûts et les couleurs ne se discute pas).

Le physique ne m’intéresse pas, parce qu’au fond il n’a pas d’importance et que l’on peut toujours passer outre.
Si des liens relationnels très forts te lie avec une personne, tu accepteras son physique même si à la base il ne te plaisait pas.

Dans le cas de l’amour, l’amour rend aveugle, c’est pourquoi, si le physique de ton partenaire n’est pas agréable, il deviendra malgré tout une douceur pour toi car tu seras en la présence de la personne que tu aimes et rien d’autre n’aura d’importance.

La vraie beauté, n’est-elle pas celle qui se trouve dans le cœur ?
Tu peux avoir un physique de rêve et un cœur noir ou un physique pas très agréable et un cœur blanc… qui possède la vraie beauté ? Pour moi, il n’y a pas de doute, c’est celui qui a le cœur blanc.

« Allah jamil wa yo7ibo al jamal” Mais qu’es-ce qu’aux yeux de Dieu la vraie beauté ?
Dieu a confectionné chacun de nous, c’est pourquoi je pense que la vraie beauté aux yeux de Dieu et aussi la vraie beauté à mes yeux est la piété, la pureté et la sincérité qui se trouve dans le cœur des êtres humains. De plus, c'est la plus grande des richesses que l'être humain peut avoir... celle que l'on ne peut pas lui voler. Celle qui n'a de mesure qu'en la science de Dieu.
Contrairement à la vraie beauté, la beauté physique est éphémère.

De prime abord, la plupart des gens ne pense pas comme moi car ils ne voient que ce qui est à l’extérieur de la personne.
En même temps, je ne dis pas qu’on doit reprocher aux gens de s’attarder au physique mais je pense que le physique ne doit pas être plus important que la personnalité de la personne surtout lorsque l’on cherche à construire quelque chose de sérieux avec elle.

Tout ce développement sur la beauté, je l'ai fait car aujourd'hui, force est de constater que les gens passe à côté des bonnes choses parce qu'il se focalisent sur la beauté ou la fortune et qu'il en oublie la piété.
Certains ont même pour moi des réactions stupides,... certains vont jusqu'à exiger que leur futur partenaire ne dépasse pas 20 ans alors qu'eux ont déjà la trentaine sinon plus. Il te diront: « Je suis un homme, je cherche ce qu'il y a de beau. Après 20 ans, le corps d'une fille ne va qu'en se dégradant. »
Si tu lui présente une fille musulmane mais qui a quasiment le même âge que lui, il te dira: « je ne suis pas fou » et il l'a refusera même s'il s'agissait de la plus pieuse des femmes et qu'elle avait un visage agréable à voir.

Conclusion:
- Cherchez à connaître la personne avec qui vous envisagé de partager votre vie. Vous ne commettrez rien de mal si vous approcher le sexe opposé avec l'intention de vous marier.
- Souvenez-vous de ce Hadith et surtout de cette phrase: Alors, mieux vaut que vous vous mariez de celle qui possède la piété religieuse, autrement, vous serez perdants.
- Pour le reste, c'est à vous de voir.
avatar
elhamdoulillah

Messages : 44
Date d'inscription : 28/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mariage; règles religieuses, moeurs, cultures et traditions

Message  chayma_muslima le Lun 21 Avr - 19:44

salam wa alaykom oukhti
baraka allahou fik pour cette idée c'est très interessant et super important macha allah
moi personellement je suis pas mariée aussi mais je veux juste partager mes connaissances avec d'autres donc c'est pour ça que je vais mettre ce que je sais par rapport a ce sujet incha allah
Qu'Allah raza wa jal nous facilite et nous méne dans ce qui est juste en nous eloignant de ce qui peut etre nefaste pour notre foi et notre umma...
wa alaykom salam
avatar
chayma_muslima

Messages : 64
Date d'inscription : 26/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mariage; règles religieuses, moeurs, cultures et traditions

Message  chayma_muslima le Lun 21 Avr - 19:51

Salam wa alaykom wa rahmatou lahi wa barakatouhou.

Voici un rappel pour tous les frères et soeurs musulmans qui ont ou n'ont pas de projet dans le jawaj(mariage) ainsi que pour moi car
Allah soubhana wa ta'la dit: « Rappel car le rappel profite aux croyants ».
Il faut savoir que l'époux et l'épouse ont des Devoirs à remplir vis-à-vis d'Allah afin que le succès soit leur allié. Le mariage est une nécessité et
Allah dit : « Il a créé de vous pour vous des épouses afin que vous trouvez refuge et habitation auprès d'elle et il a fait en sorte qu'il y a entre vous de l'amour et de la miséricorde. Il y a là des signes pour ceux qui réfléchissent ».
Allah raza wa jal a d'abord dit « amour » avant « miséricorde » car c'est cet amour qui amène la miséricorde que chacun des conjoints à envers l'autre. De plus, le mariage fait parti de la voie du Prophète salla allahou alayhi wa salam.
Il sws nous dit : « Ô vous les jeunes ! Ceux parmi vous qui sont capables de se marier qu'ils le fassent cela permet de préserver la chasteté des regards et également la chasteté des parties (en évitant l'adultère) et celui qui ne peut assumer le devoir du mariage qu'il pratique le jeûne car le jeûne est une protection qui écarte les envies et casse les désirs ».D'après ibn Omar aussi radiya allahou ran : « 3 personnes se sont présentés aux femmes du prophète (s.a.s) pour les interroger sur la vie du prophète. L'un d'entre eux dit : « Quand à moi, je n'épouse pas les femmes ». Le 2ème dit : « Quand à moi,je prie et je ne dors pas ». Le 3ème dit : « Quand à moi, je jeune et je ne mange pas ». Lorsque le prophète (s.a.s) entendit cela il dit : « Quand à moi, je prie et je dors, je jeûne et je mange et j'épouse les femmes. Et celui qui se détourne de ma sounna n'est pas des miens ».
Sachez aussi que le mariage ne peut être basée sur un coup de foudre. Il est vrai que tu dois aimer ton futur mari mais ce n'est sur flash comme dans les séries ou les films...(Qui montent souvent à la tête des jeunes d'aujourd'hui malheureusement !!!). Le mariage est synonyme de responsabilité et de sérénité. Il faut faire le bon choix et
le prophète (s.a.s) dit : « La femme peut être épousée pour 4 choses :pour ses biens, pour l'honneur de sa famille, pour sa beauté et pour sa religion. Choisi la religion et tu seras satisfait ». Il(s.a.s)dit aussi : « ce bas monde n'est que plaisir et le meilleur de ses plaisirs est la femme pure ».
Souvent les gens choisissent la beauté et en sont malheureusement le plus souvent déçus...Il faut d'abord regarder sa religion et puis regarder les autres aspects.
Le prophète(s.a.s) dit : « Si quelqu'un se présente à vous(un jeune homme) dont vous êtes satisfait de sa religion et de son comportement, marié le et si vous ne le faites pas, il y aura épreuve sur terre et corruption ».
Sachez que lorsque quelqu'un frère moumin(croyant) de salih(bon dans sa religion)...demande aux parents d'une sœur mouminat(croyante) salihat(bonne dans sa religion)...pour se marier et que ceux-ci refusent, ils lui ferment la porte pour parfaire sa religion et il se peut que cette famille le pousse vers l'adultère(Allah ihafdna).
Donc faites le bon choix pour pouvoir vivre dans l'amour de Dieu, la sérénité et le bonheur inchaAllah.


Salam wa alaykom wa rahmatou lahi wa barakatouhou.
avatar
chayma_muslima

Messages : 64
Date d'inscription : 26/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Amour durable même après le mariage...

Message  chayma_muslima le Lun 21 Avr - 19:55

Salam wa alaykom,

Apres les fiançailles, le mariage et la nuit de noces, comment les époux doivent-ils construire un foyer basé sur la bonne entente et le bonheur? Comment peuvent-ils garantir la pérennité de l'amour entre eux et la stabilité de leur mariage?
M. Amr Khaled assure que tout ceci est possible à condition que chacun des époux assume sa responsabilité, que l'homme s'arme de patience, de sens de justice, de compréhension, de tolérance et de clémence et que la femme soit l'épaule tendre pour son mari, qu'elle le comprenne et le réconforte au lieu d'user du style de plaintes et de reproches sur les choses les plus futiles. Il dit aussi que l'expérience a prouvé que le meilleur moyen pour que les époux fassent revivre l'amour et communier leurs sentiments est qu'ils adorent Dieu ensemble.
J'ai posé cette question à M. Amr Khaled :
- «Quel est le vrai fondement de l'amour au tout début de la relation maritale ou de la lune de miel?».
- «Je proposerai une recette du bonheur conjugal qui s'articulerait autour de quatre points :
1. le premier élément exigé de la part de l'homme seul est qui est la profonde indulgence et mansuétude, l'équité parfaite, la tolérance et le pardon. Et que l'homme se comporte avec son épouse avec extrêmement de miséricorde et ne lui fait aucun mal, ne l'injure point, ne lui interdit pas de rendre visite à sa famille et ne guette pas toutes ses fautes et lui en demande sévèrement compte. Cela ne signifie nullement que nous lui demandons de ne pas se montrer ferme, mais le fondement de son comportement vis-à-vis de sa femme se doit d'être inspiré de clémence, compréhension, justice et tendresse. Et c'est un côté des choses que la femme saura toujours reconnaître en faveur de l'homme car l'épouse ne peut pas s'obstiner dans l'erreur alors que son mari lui porte tous ces égards. L'expérience humaine le démontre. Et quoique l'épouse en veuille à son mari pour certaines de ses fautes, elle saura toujours lui reconnaître qu'il n'a pas cherché à lui faire mal ou porter atteinte à ses sentiments. La femme a besoin de l'homme qui sait faire preuve et de force et de tendresse. Et quelle que soit l'intensité de l'amour que voue la femme pour son mari, cet amour fond et disparaît bien vite de son cœur dès que cet homme la peine, l'insulte, offense sa famille ou la traite avec dureté.
les compagnons se rassemblant aux côtés du prophète, autour du plat de Hafsa. Elle ressentit une forte jalouse, jaillit de sa maison, se dirigea droit vers le plat qu'elle frappa avec son pied jusqu'à ce qu'il tombe et se casse en mille morceaux.
2. Le deuxième point tourne autour de la responsabilité de la femme. Il existe des épouses qui reprochent avec excès à leurs maris toute erreur qu'ils commettent. De cette manière, la femme empoisonne la vie conjugale et affecte le moral de son mari, car même s'il voulait lui raconter les problèmes auxquels il fait face dans son travail, elle persiste à le blâmer et le chapitrer. Alors que quand il l'a épousée, il a pensé trouver en elle l'amie à qui il confierait ses soucis, et qu'elle tendrait ses bras pour le serrer et contenir sa tristesse. Car Eve, en arabe, s'appela comme telle car elle est en mesure de 'contenir' et de comprendre. Mais voila que cet homme trouve tout l'opposé de ce à quoi il aspirait, car cette femme ne veut ni l'écouter ni l'agréer avec le résultat au bout des courses qu'elle le perd et qu'il s'en va vers ceux qui lui prêteront une oreille attentive, lui remonteront le moral et ne le critiqueront pas. Et je tiens ici à conseiller fortement aux épouses de beaucoup écouter ce que leurs maris ont à dire, les réconforter et éviter de les accabler de reproches, sauf ceux qui portent sur les fautes qu'on ne peut ignorer. L'épouse doit aussi dire à son mari au moment des difficultés et de l'épreuve : «N'aie crainte, Allah est avec nous et ne nous laissera point.» Nous ne voulons pas que l'époux s'éloigne de sa femme, sous prétexte qu'elle ne le comprend pas et qu'elle l'accable toujours de reproches et de réprimandes.
3. Le troisième point de notre ordonnance du bonheur conjugal qu'on réclame des deux époux soulève la raison de l'éteinte de l'amour dans les foyers et dans les coeurs. Comment s'éteignent les passions exaltées et embrasées dans le cœur des maris et des épouses?
Les sentiments refroidissent quand chacun des deux, de l'homme ou de la femme, se met à penser tout seul et à faire ce qu'il veut, tout seul. Et je veux donner conseil aux époux d'insister à avoir un but commun autour duquel leurs cœurs et leurs esprits se réuniront afin que leur relation demeure réconfortante et intime.
J'ai personnellement connu un homme et son épouse, âgés de plus de soixante ans, qui vivent un amour indescriptible. Le secret de ce grand amour était leur entente à propos d'un but partagé qui était leurs bonnes œuvres dans le quartier qu'ils habitaient et qu'ils voulaient être le plus propre, le plus beau et le plus religieux des quartiers. Chacun d'entre eux a commencé à mettre sur pied des associations caritatives afin de nettoyer et d'embellir les immeubles du voisinage, de même d'une association pour aider à marier les jeunes filles et garçons du quartier. Et c'est ainsi que le quartier s'est transformé, grâce à eux, en une place privilégiée pour les relations sociales très élevées. Et je connais un homme et son épouse qui ont écrit les objectifs de leur mariage sur une attestation qu'ils gardent accrochée au mur de leur chambre à coucher.
4. Le point quatre est un point très précieux qui suscite l'amour immédiat, et fait que l'amour bondit dans le cœur. Il s'agit pour les deux époux d'adorer Dieu ensemble. Le problème réside dans le fait que le mari qui prie à la maison fait sa prière seul, et de même fait sa femme, dans son coin. Pourquoi ne prieront-ils pas ensemble? Imaginez celui qui prie deux rak'ats (Génuflexions) avec sa femme la nuit de chaque jeudi, va-t-il après cela se disputer avec elle à cause d'un bouton arraché de sa chemise? Et celui qui dit à sa femme : «Réveille-nous à l'aube pour qu'on prie ensemble.» Ceux qui font ça, vont-ils se disputer le matin au petit déjeuner parce que les fèves étaient trop salées? L'amour, sans doute, survient grâce aux sorties agréables, à un repas délicieux, un cadeau exquis. Ces choses sont indubitablement importantes pour que l'amour grandisse et fleurit dans les cœurs, mais ce qui maintient le plus cet amour dans notre foyer est que ma femme et moi adorons Dieu Tout Puissant ensemble,

Dieu qui a dit –ce qui peut être traduit comme : "et que c'est Lui qui a fait rire et qui a fait pleurer" (TSC1, An-Najm : 43)
et c'est lui qui sème le bonheur dans les cœurs.J'ai moi-même vu des époux et des épouses atteindre une phase de froid affectif inimaginable. J'avais dit à un ami sévèrement atteint de ce mal : «Peux-tu prier deux rak'ats avec ta femme chaque semaine?» Il répondit par oui. Deux semaines plus tard, cet ami qui clamait haut et fort ne plus pouvoir supporter sa femme, vint à moi et me dit : «Nos rapports sont devenus très intimes et je ressens désormais que je l'aime beaucoup.». Le seul fait nouveau qui avait survenu dans leur vie est qu'ils ont adoré Allah ensemble.
N'est-il pas incroyable que vous sortiez, vous et votre épouse, pour dîner, et qu'une fois dans votre voiture vous lui disiez : «Viens qu'on évoque et glorifie Allah pendant seulement cinq minutes avant que nous allions à noter dîner.»?
Cela a été la dernière recommandation de notre ordonnance sur le bonheur conjugal, pour ceux qui commencent leur vie de couple, débutant lune de miel, et ceux qui ont déjà avancé dans leur vie à deux et désirent que l'amour dure et qu'il ne s'éteint point de leurs cœurs.
(Allahou a3lam)


wa salam wa alaykom
avatar
chayma_muslima

Messages : 64
Date d'inscription : 26/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Se marier, oui ou non??

Message  chayma_muslima le Lun 21 Avr - 20:07

Salam wa alaykom,

Question
J'ai remarqué que les jeunes gens ont tendance à s'abstenir du mariage. Ce phénomène est dû à plusieurs facteurs : soit on les intimide en insistant sur les responsabilités maritales, soit on jette le doute sur l'institution du mariage, soit... Y-a-t-il un moyen de réfuter ces allégations ?


Réponse de Sheikh Yûsuf Al-Qaradâwî
L'Islam agit en tant que pilier de la structure sociale d'une nation. En cela il cherche à fortifier l'individu vertueux, ainsi qu'à construire un foyer sain, facteur principal et essentiel au fondement d'une bonne société. Le mariage — unissant un homme et une femme par les liens sacrés — n'a jamais été remis en question dans la mesure où il est le point de départ de la famille. Il n'est pas envisageable qu'une famille convenable puisse jamais exister en dehors du mariage, tel qu'Allah, Exalté soit-Il, nous l'a ordonné.
Les idées perverties qui s'opposent à l'institution du mariage sont décrites ci-dessous.
À travers l'histoire, l'humanité a vu naître un certain nombre d'idées et de tendances en opposition avec l'idée du mariage. C'est en Perse (Iran actuel), avant la naissance de l'Islam, que la philosophie de Mani est apparue. Elle soutenait que le monde était envahi par le mal et qu'afin de l'anéantir au plus vite, il fallait, entre autres, interdire le mariage.Sous la bannière du Christianisme s'est développé un monachisme extrême dénonçant la vie, invitant à la réclusion dans les monastères et interdisant le mariage, sous prétexte que les femmes étaient la tentation et le diable incarné. Le simple fait de s'en approcher constituait un péché et donc corrompait l'âme et excluait le pécheur du Paradis.Dans les temps modernes, de pessimistes occidentaux ont complètement condamné la femme, la comparant à un serpent au doux toucher mais au venin mortel. Ils ajoutent que le mariage est l'occasion rêvée pour la femme de manipuler l'homme en le faisant crouler sous les responsabilités. Pourquoi l'homme de son plein gré chercherait-il donc à s'enchaîner alors qu'il est né libre ?
Malheureusement, certains jeunes d'aujourd'hui ont été dupés par ces idées perverties et ont par conséquent décidé de se tenir à l'écart du mariage, source de responsabilités, d'obligations et de restrictions sans fin. Ils souhaitent vivre leurs vies entières comme s'ils étaient des enfants sans responsabilités à endosser. S'ils se laissent aller à leur désir ou à l'appel de leurs instincts, ils se laisseront davantage satisfaire par l'adultère illicite que par le mariage licite.
D'après les lois et les normes divines, nul ne peut accomplir, seul, aucun de ses devoirs. Allah a fait en sorte que toute chose ait besoin de son complémentaire. Dans le domaine de l'électricité, les pôles positif et négatif doivent être mis en relation pour produire un courant électrique, puis ensuite générer la lumière, la chaleur, le mouvement, etc. De la même manière, les électrons et les protons doivent être en contact à l'intérieur de l'atome. Quant aux plantes, les graines de pollen porteuses des gamètes mâles fertilisent le pistil de la fleur pour créer davantage de plantes, de fruits et de graines. Les animaux mâles et femelles doivent également être en contact pour se reproduire.

Le Noble Coran souligne cette loi universelle dans les deux versets suivants : « Et de toute chose Nous avons créé deux éléments de couple. Peut-être vous rappellerez-vous ? » [1] ; « Louange à Celui qui a créé d'eux-mêmes tous les couples de ce que la terre fait pousser, et de ce qu'ils ne savent pas. » [2]
D'après cette loi, Allah — Exalté soit-Il — a uni l'homme et la femme dans une sublime tradition propre aux êtres humains, à savoir le mariage. Allah — Exalté soit-Il — a placé en l'homme son besoin de la femme et en la femme son besoin de l'homme. L'un et l'autre sont guidés par un besoin bien plus exigent que la faim ou la soif. L'un et l'autre ressentent un vide dans leur vie que seule leur union selon les lois divines (le mariage) peut combler. La confusion laisse alors place à la stabilité et l'anxiété à l'assurance. L'homme et la femme trouvent, l'un dans l'autre, la sérénité, l'amour et la bonté qui illuminent leur vie et enrichissent leur âme. Allah met en évidence dans le verset suivant l'un des signes manifestes de notre univers :
Allah raza wa jal dit:« Et parmi Ses Signes Il a créé de vous, pour vous, des épouses pour que vous viviez en tranquillité avec elles et Il a mis entre vous de l'amour et de la miséricorde. Il y a en cela des preuves pour des gens qui réfléchissent. » [3]
La reproduction est le résultat naturel du mariage. Grâce à sa pieuse progéniture, l'homme perpétue l'existence de l'espèce humaine. Il s'agit d'une des faveurs d'Allah envers l'homme :
Il raza wa jal dit: « Allah vous a fait à partir de vous-mêmes des conjoints et de vos conjoints, Il vous a donné des enfants et des petits-enfants. Et Il vous a attribué de bonnes choses. Croient-ils donc au faux et nient-ils le bienfait d'Allah ? » [4]
C'est également pour cette raison que le Prophète Zacharie — paix sur lui — supplia Allah en ces termes :
« Et Zacharie, quand il implora son Seigneur : “Ne me laisse pas seul, Seigneur, alors que Tu es le meilleur des héritiers”. » [5] et « Je crains le comportement de mes héritiers après moi. Et ma propre femme est stérile. Accorde-moi de Ta part un descendant qui hérite de moi et qui hérite de la famille de Jacob. Et fais qu'il Te soit agréable, ô mon Seigneur. » [6]
De la même manière, Abraham, le père de Prophètes — paix sur lui — pria Allah : « Seigneur, fais-moi don d'une progéniture d'entre les vertueux. Nous lui fîmes donc la bonne annonce d'un garçon longanime. » [7]
et « Louange à Allah Qui, en dépit de ma vieillesse, m'a donné Ismaël et Isaac. Certes mon Seigneur entend bien les prières. » [8]
Le Noble Coran décrit les Serviteurs d'Allah en ces termes : « Et qui disent : "Seigneur, donne-nous, en nos conjoints et nos descendants, la joie des yeux et fais de nous un guide pour les pieux". » [9]

Grâce à la procréation, la nation grandit et se multiplie. Elle utilise son potentiel et est apte à combattre ses ennemis. Rares sont ceux qui saisissent le poids du nombre dans la balance du pouvoir mondial.
Allah cite les paroles du Prophète Shu`ayb — paix sur lui — à son peuple : « Rappelez-vous quand vous étiez peu nombreux et qu'Il vous a multiplié en grand nombre. » [10]
Le Prophète Muhammad — paix et bénédictions sur lui — a dit : « Mariez-vous et procréez afin que que je puisse être fier de votre grand nombre devant les autres nations le Jour du Jugement et ne tombez pas dans la monachisme des chrétiens. » [11]
La procréation permet de préserver et de perpétuer l'espèce humaine jusqu'à l'extinction de toute vie sur terre.
Allah — Exalté soit-Il — dit : « Ô gens ! Nous vous avons créés d'un mâle et d'une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus pour que vous vous entreconnaissiez. » [12]
Le mariage complète la foi, épargne de la séduction, aide à préserver sa chasteté et offre un moyen de satisfaire son désir sexuel. L'adultère n'est donc plus une option.
C'est pourquoi le Prophète — paix et bénédictions sur lui — parla du mariage en ces termes : « Il permet de rabattre le regard et de préserver sa chasteté. » Il ajouta : « Quiconque se voit octroyer de la part de Dieu une femme vertueuse doit savoir que Dieu l'a aidé à accomplir la moitié de sa religion. Qu'il craigne alors Dieu pour l'accomplissement de la moitié restante. » [13]
Le mariage aide non seulement le Musulman à préserver sa foi, mais c'est également un pilier indispensable au bonheur terrestre auquel l'Islam invite les Musulmans. Heureux, rien ne les égare sur le chemin vers leur but ultime : l'élévation de leurs âmes et l'accès à une spiritualité plus profonde.
L'Imâm Muslim rapporte que le Prophète — paix et bénédictions sur lui — dit : « La vie d'ici-bas est un bienfait. Et le meilleur de ses bienfaits est la femme vertueuse. » On attribue également au Prophète — paix et bénédictions sur lui — ces paroles : « Quatre choses apportent la joie : une épouse vertueuse, une maison spacieuse, un voisin pieux et une monture confortable. » [14]
Le mariage est l'unique moyen de fonder une famille, noyau de la société. Une société humaine respectable ne peut exister en dehors de ces bases familiales. Les liens maternels, paternels et fraternels contribuent à nourrir de chaleureux sentiments d'amour, d'altruisme, de miséricorde, d'attention et de coopération chez le Musulman. Les relations sociales sont renforcées grâce au mariage. Avec l'extension de la famille, les sentiments d'amitié, d'amour et de proximité sociale s'étendent aussi aux nouveaux membres de la famille. Allah a fait en sorte que le lien par alliance soit tout aussi fort que les liens du sang.
Allah — Exalté soit-Il — dit : « Et c'est Lui qui, de l'eau, a créé une espèce humaine qu'Il unit par les liens de parenté et d'alliance. Et ton Seigneur demeure Omnipotent. » [15]
Le mariage permet au caractère de l'homme de mûrir, notamment grâce aux responsabilités qu'il doit assumer en tant qu'époux et père. De même, le caractère de la femme mûrit de par ses responsabilités en tant qu'épouse et mère. Comme nous l'avons vu précédemment, de nombreux hommes ne se marient pas, simplement parce qu'ils souhaitent continuer à mener une vie insouciante de grands enfants sans attache et sans tracas. Ces gens-là n'ont rien compris à la vie et ne sont bons à rien. Le mariage est un puissant engagement et une responsabilité partagée entre un homme et une femme dès le premier jour de leur union.
Allah — Exalté soit-Il — dit : « Et elles (les femmes) ont des droits équivalents à leurs obligations conformément à la bienséance. Mais les hommes ont cependant une prédominance sur elles. Et Allah est Puissant et Sage. » [16] « Les hommes assument les femmes, en raison des faveurs qu'Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu'ils font de leurs biens. Les femmes vertueuses sont obéissantes, et préservent ce qui doit être préservé, pendant l'absence de leur époux avec la Protection d'Allah. » [17]
Le Prophète — paix et bénédictions sur lui — dit : « Chacun d'entre vous est gardien et responsable de ceux qu'il a à sa charge ; l'homme, chez lui, est gardien et responsable de son foyer ; la femme est gardienne et responsable de la propriété de son époux. » [18]
Le Prophète — paix et bénédictions sur lui — a dit également : « L'homme qui ruinerait ceux qu'il a à sa charge commettrait un péché immense. » [19]
Le Prophète — paix et bénédictions sur lui — ajouta : « Allah interrogera tout gardien à propos de la charge qui lui a été confiée, qu'il l'aie préservée ou ruinée. » [20]
Il dit également : « L'épouse a des droits qui lui reviennent. » [21]

En se mariant, l'homme peut mieux se concentrer sur son travail, car il est rassuré de savoir que chez lui, son épouse dispose de ses affaires, préserve son argent et prend soin de ses enfants. Il travaille mieux, à la différence de celui qui est partagé entre son travail et son foyer, son emploi et les tracas matériels (les repas, le linge, etc...). Selon le poète :
Sans épouse sous son toit, la maison de l'homme ne connaîtra point de prospérité.


Wa alaykom salam
avatar
chayma_muslima

Messages : 64
Date d'inscription : 26/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mariage; règles religieuses, moeurs, cultures et traditions

Message  elhamdoulillah le Mar 22 Avr - 17:38

Salam'aleykoum,

Merci Chayma_muslima pour ta participation et pour le partage de ton savoir. Smile

Je dédie ce texte pour tous les célibataires afin que la pratique de l'islam les éloignent des chemins qui conduisent à l'enfer.
Ce texte du groupe Réalité Anonyme n'est pas tout récent mais comme on dit, il n'y a que la vérité qui traverse le temps.

Réalité Anonyme: la conception

"C'est pas en lui roulant une pelle que je verrai si c'est
Une fille respectable avec qui je pourrais me marier
J'ai pris conscience de ça, je veux dire de ma bêtise
Et aujourd'hui si je m'abstiens c'est pour ma promise
Mais avant tout pour Dieu qui nous dit dans son message
Faut s'abstenir de tout contact avant le mariage
Lui seul me jugera et afin de diminuer ma peine
J'fais plus aux soeurs des autres c'que je veux pas qu'on fasse à la mienne...
Et franchement je pouvais pas imaginer
Sortir avec une fille et ne rien faire à part lui parler
Hamdullilah g compris que du contact on peut s'en passer
Si nos parents ont réussi même nous on pourrait y arriver
De 1, tu vas m'dire qu'on est en l'an 2002
Mais si tu vois ta soeur avec un mec dans un formule 1...
De 2, je pense pas que ça te fasse plaisir
Et pourquoi toi t'aurais le droit et elle devrait s'abstenir
Les conseils que tu donnes force-toi à les suivre
Si tu veux qu'on te prenne au sérieux à l'avenir
On s'est assez foutu d'elles mets toi un peu à leur place
Que dirais-tu si on profite de toi après on se casse
Si on te tient de beaux discours remplis de baratin
Et qu'on te fasse rêver je sais que tu trouveras ça pas bien
Si t'as confiance en Dieu et que la fille tu l'aimes vraiment
Il te donnera la confiance et son agrément

C 'EST PAS EN LA TOUCHANT QUE JE VAIS SAVOIR SI
CA VA ÊTRE LA FEMME DE MA VIE
AUJOURD HUI ON NOUS FAIT CROIRE QUE C'EST OBLIGATOIRE
MAIS ON PENSE PLUS PAREIL DEPUIS QU'ON S'EST FAIT AVOIR

Faut être honnête avec les filles des autres et avec soi-même
Je touche plus aux filles des autres parce que j'aimerais pas qu'on touche la mienne
Ma soeur t'es pas la seule à vouloir te préserver
J'ai les mêmes devoirs que toi en ce qui concerne ce sujet
J'ai pas le droit de briser de coeur, ni d'abuser de ton corps
Personne ne veut vivre cette douleur alors je fais un effort
Pour plus avoir de contact avant le mariage à mon âge
Avant je t'aurais dit cousin, c'est plus le moyen âge
C'est vrai que de nos jours quelqu'un de chaste c'est peu commode
C'est pas une raison pour les suivre, rien à foutre de la mode
Suis ce que tu veux mais ce que tu fais aux autres on te fera
Alors te plains pas si tu tombes sur une shétana
Te plains pas si elle fait des choses que tu détestes
Car la vie que tu mèneras sera le résultat de ton test
je touche plus aux femmes c pas que je préfère les garçons
C'est que je vois la vie autrement qu'Hélène et les garçons
Depuis quand pour que ça marche, il faut que les gens sortent ensemble
Ils aiment pas notre conception ils préfèreraient qu'on leur ressemble
Pour réussir des recettes y en a pas achra
Marie toi sur de bonnes bases si tu veux el baraka
La conception avant jte jure c'était loin d'être pour nous
Je pensais pas que je l'adopterais maintenant regarde nous
On se préserve hamdullilah ça nous a pas rendu fou
Et si tout le monde faisait de même y aurait pas tous ces problèmes"


Ce que je trouve intéressant dans ce texte, c'est l'incitation à la chasteté.
Pour ma part, hamdulillah, aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours tenu à me préserver.
d'ailleurs,je n'ai jamais compris pourquoi les gens cherchait tant à flirter surtout quand il s'agit d'aventures sans lendemain.
Je connais pas mal de gens pour qui un baiser ou plus, conditionne leur avenir par le fait même que ce baiser ou plus sélectionne la femme ou l'homme avec qui ils voudront le passer.
... Je crois pas que c'est de cette manière que l'on doit choisir.

souvent j'ai été confronté à des personnes qui pense que les pratiques doivent évolués.
Je me souviens d'ailleurs très bien d'une discuscion avec une fille "musulmane" de ma classe, en présence de notre professeur de Français, histoire et religion et d'autres étudiants.
A travers cette discussion, j'affirmais que l'islam ne recommandait pas la chasteté hors mariage mais l'obligeait. J'expliquais que les aventures amoureuses, hors mariage, entre une fille et un garçon étaient interdites en Islam.
Cette fille "musulmane" m'a répliqué "Mais hey, on est en 2003!!! les choses évoluent!!!".
J'en ai été choquée car je ne m'attendais pas à cette réplique de sa part....enfin soit, on est en 2008 et mes convictions religieuses n'ont pas "évolués".
Je n'oblige personne à les suivre.. je n'en suis d'ailleurs pas capable mais encore une fois, je vous incite à suivre la voie de la chasteté en attendant de trouver chaussure à votre pied.

J'ai jamais vu la vie comme hélène et la garçons. Dans la mesure du possible, j'ai toujours évité les contacts physiques avec les garçons.
Je ne suis pas du genre à draguer les garçons ni à flirter avec eux. Je ne suis pas du genre à essayer d’attirer leurs attentions coûte que coûte. Je n’ai jamais fait d’avance à quelqu’un. Je ne suis jamais sortie avec quelqu’un et cela ne m'a pas tuée. (hamdoulillah)

Je voulais adresser ceci aux filles et aux garçons qui se cachent pour vivre leur aventures amoureuses. Ceux qui ont peur que leurs frères, leurs soeurs, leurs mères, leurs pères ne les voient. Ceux qui te disent: "si mon frère le rapprend, je suis dans la merde." "Si ma mère me voit, elle va me tuer"
A ceux là, je voulais leur dire que ce qui m'a permit de ne pas succomber à la tentation, ce n'est pas mes frères, mes soeurs, mon père ou ma mère ou qui que ce soit d'autre car ils me font confiance et je suis pour beaucoup libre de mes mouvemments... de ce fait entammer une relation amoureuse secrete est tout à fait possible pour moi mais je ne le fait pas, car même s'il me serait très facile de détourner le regard de mes parents, de mes frères et de mes soeurs, je ne pourrais jamais détourner le regard de Dieu. Ainsi, si je peux me cacher de mes parents, de mes frères et de mes soeurs, je ne pourrais jamais me cacher de Dieu.

Comme pour chacun de nous, les tentations sont là et si vous craignez d'y tomber alors chercher à vous marier sinon préservez-vous car rappelez-vous que devant Dieu, vos actes, vous devrez les assumer.
Aussi, évitez que ce proverbe ne vous soit applicable: "5 minutes de plaisir et 30 ans d'emmerdes" surtout que les "emmerdes" ne risque pas de se limiter à 30 ans.

... wa aleykoum'salam
avatar
elhamdoulillah

Messages : 44
Date d'inscription : 28/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mariage; règles religieuses, moeurs, cultures et traditions

Message  chayma_muslima le Mar 22 Avr - 18:48

salam wa alaykom
baraka allahou fik ma soeur de plus tu as toute à fait raison...
moi aussi j'aimerais faire passer un petit message aux frères incha allah.
Certains (même la plupart de ce que je connais malheureusement) sortent avec des filles et se dise soi-disant qu'ils sont jeunes et qu'ils profitent de la vie...!!!Mais ce qui me fait plus de peine et qui me dégoute surtout c'est le fait que certains de ces frères,arrivés à un certain âge, vont trouver leur parent en leur demandant de leur trouver une fille "pure" et qui n'a jamais été touché pas quelqu'un!!!!!!!!!!!
Je veux juste vous dire que cette fille "pure" qui n'a jamais été touché par quelqu'un voudrait elle aussi avoir pour mari une personne qui a preserver sa chasteté comme elle. Elle aussi voudrait un frère qui l'a mérite et qu'elle mérite...pourquoi est-ce que ce qui ne se sont pas preserver devraient avoir pour femme, une fille qui s'est preservé toute au long de sa jeunesse??...De plus le plus grave dans tout ça, c'est qu'est-ce que tu vas dire le jour du jugement dernier??Quel excuse valable trouveras-tu pour le Tout Puissant??...Aucune bien sûr puisque tu n'avais pas à faire ce que tu as fais...et pour ceux qui se dise " A l'aise Allah est Pardonneur..." dis toi que tu ne pourras être pardonné puisque l'acte que tu a commis, tu savais qu'il etait illicite et malgré cela tu la quand même fait...
Pour tout les frères qui dise à leur soeur "Woula si je te vois avec un mec je te tues..."Dis toi bien que tu es vraiment le plus mal placé pour dire une chose pareille car ne dois tu pas montrer le bon exemple a ta petite soeur??? mais toi au lieu de cela tu lui montres le mauvais exemple alors t'etonnes pas...en plus dis toi aussi que ce que tu fais aux filles des autres ont le fera à tes propres filles...
voilà c'est juste ce que j'avais a dire et surtout si la fille doit garder sa chasteté et sa pudeur cela est valable aussi pour les frères...
Qu'Allah nous preserve de tout mal et nous apporte que du bien incha allah
Qu'Allah nous eloigne du chatiment de l'enfer et nous rapproche des portes du Paradis incha allah...
Baraka allahou fik...ce rappel est valable egalement pour les soeurs...(je vise plus les frères car c'est eux que je vois le plus souvent faire ces choses Neutral mais qu'Allah nous preserve incha allah
wa alaykom salam
avatar
chayma_muslima

Messages : 64
Date d'inscription : 26/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le mariage la moitié de la foi...

Message  chayma_muslima le Mar 22 Avr - 21:35

Question :

Quelle est la véracité de la parole dite par celui qui veut se marier « je veux compléter la moitié de ma religion. » ?

Réponse :

La sunna a prouvé la législation du mariage et que c'est une tradition parmi les traditions des messagers. Et par le mariage et l'accord d'Allah, l'homme pourra l'emporter sur beaucoup des incitations au mal. Car le mariage préserve le regard et la chasteté comme l'a démontré le prophète (que la prière et le salut d'Allah soient sur lui).

Al-Hakim a rapporté dans son recueil 'El moustadrik', d'après Anas, que le prophète a dit : « Celui qu'Allah a pourvu d'une femme vertueuse, l'a certes aidé sur une moitié de sa religion, qu'il craigne Allah dans la partie restante. »

Et El-Baihaki a rapporté dans son recueil 'Elchoaba' d'après Rakacha par ces paroles « si le serviteur se marie, il a complété la moitié de sa religion qu'il craigne Allah dans l'autre moitié »

Et c'est d'Allah que vient le succès, que la prière d'Allah soit sur notre prophète Mohamed, sa famille et ses compagnons ainsi que le salut.

Fatwa du comité permanent :
Membres : Bakr Abou Zaid, Abdel-Aziz Ali Cheikh et Salih El-Fawzen
Vice-président : Abdallah ibn ghadayen
Président : Abdelaziz ibn Abdallah Ben Baz
Page 31, tome 18, fatwa numéro : 18 121
avatar
chayma_muslima

Messages : 64
Date d'inscription : 26/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mariage; règles religieuses, moeurs, cultures et traditions

Message  elhamdoulillah le Mer 23 Avr - 17:37

salam'aleykoum,

Chayma_muslima, j'ai lu ton message adressé aux frères (et aux soeurs). Je partage tes idées, ta peine et ton dégoût.

L'une des grandes failles de notre communauté musulmane est que les mentalités s'imposent en dépit des règles religieuses.

Ces mentalités engendrent de grandes déficiences dans l'éducation que les parents inculquent à leurs enfants car ils les leur transmettent.
Nos mentalités, on les doit à notre vécu, notre environnement mais je pense encore plus à nos origines et aux parcours de nos parents.
Je m'explique en me prenant pour exemple: mes parents sont tous les deux marocains, nés au Maroc. Au cours des années 70, après un long parcours à travers l'Europe, mon père s'est finalement installé en Belgique. Après avoir obtenu la nationalité Belge, il est retourné au Maroc et y a épousé la femme qu'il portait dans son coeur, qu'il a ensuite ramené avec lui en Belgique.

Très jeunes, mes parents ont donc quittés leur pays d'origine. Mon père avait 19 ans quand il a quitté pour la première fois le Maroc et ma mère en avait 18.

Vous serez d'accord avec moi que les mentalités que l'on avait dans les années 70 sont différentes de celle que l'on a aujourd'hui que ce soit en Belgique ou au Maroc.
Depuis, les mentalités ont bel et bien évolués, que se soit au Maroc ou en Belgique, les gens ne pensent plus de la même manière qu'il y a presque 40 ans.
Je suis née en Belgique et j'ai grandis en Belgique. J'ai grandis sans famille proche (la distance nous en a éloigné).
Comment expliquer maintenant où je veux en venir ?
Enfants d'immigrés, nos parents sont consciemment ou inconsciemment attachés à leur origines.
En quittant leur pays, c'est comme si leurs manières de penser avaient brusquement cessés d'évoluer. Du moins, ils ont cherchés énormément à ne pas s'en écarter. Ils ont cherchés à préserver la reconnaissance de leur origine et de par ce fait à perpétuer dans l'éducation de leurs enfants les traditions qu'ils ont connues eux-mêmes.
Seulement, il y a 30 ans (surtout si vos parents sont originaires de petite ville ou villages), on pensait qu'une fille n'avait pas droit aux mêmes égards qu'un garçon dans quelque domaines que ce soit. Une fille était inférieure en tout. L'erreur d'une fille était impardonnable alors que celle d'un garçon passait inaperçue et même parfois, lui procurait des éloges.
De ces anciennes mentalités découle qu'aujourd'hui encore, une fille n'a pas droit au même liberté qu'un garçon que ce soit dans le licite ou l'illicite. A travers énormément d'aspects de la vie, le garçon est favorisé, privilégié et ce souvent de manière illégitime.... Aussi, je pense qu'il faut se rappeler que dans pas mal de région du monde, il y a 40 ans, lorsque que vous aviez une naissance et qu'il s'agissait d'un garçon, celui-ci était accueillis avec tout l'amour du monde alors que quand il s'agissait d'un fille, elle était ressentie comme une punition, comme un fardeau.

Les mentalités actuelles découlent aussi de l'entourage et de l'environnement familiale dans lequel on évolue. Cela est différent si on évolue dans une famille conservatrice, moderne, laxiste ou non.
Mais je vous assure que rarement dans une famille « musulmane », une fille a droit au même liberté qu'un garçon.
Rarement, une fille aura le droit d'agir comme elle l'entend sans qu'elle n'aie à se justifier. Par contre, bien souvent, le garçon va où il veut, quand il veut et fait ce qu'il veut sans que personne ne pense à s'interposer entre lui et ses intentions.

Aussi, si je prends un exemple plus précis: certains parents permettent à leur fils d'aller à la piscine et pas à leur fille. Pour moi, il est évident que si l'on met de coter que la mixité dans un lieu tel qu'une piscine où les gens sont quasiment nu est interdite en islam, les parents n'ont aucune raisons d'interdire la piscine à leur fille et pas à leur fils. Mais étrangement, dans beaucoup de famille, cette règle n'est pas applicable aux garçons alors que les parents de cette même famille n'hésiteront pas à utiliser cet argument lorsque la fille soulignera son injustice.
On lui dira: « Tu ne peux pas y aller, car il y a des garçons dans la piscine et la mixité est interdite en islam »
Et quand la fille dira: « Pourquoi le garçon peut y aller puisqu'il y a des filles?, la mixité est interdite n'est-ce pas?, la piscine lui est interdite aussi alors! ».
Souvent on lui répondra de manière totalement absurde: « C'est un garçon, je ne peux pas lui interdire, ... si je ne lui permets pas, il le fera quand même. Et puis savoir nager c'est quand même important. Et puis ça suffit!!! Arrête de jalouser ton frère!!! ».
La fille s'en ira, blessée par l'injustice mais bien souvent respectera l'autorité de ces parents, même si leurs arguments sont tout à fait absurdes.
...Voilà, c'est dans des cas comme cela que l'on retrouve nos anciennes mentalités à 2 francs 50.

Prenons encore 2 situations similaires mais dans lesquelles les réactions sont différentes car pour l'un l'acteur principal est un garçon et pour l'autre c'est une fille.
Imaginons qu'un garçon rentre chez lui à 6h du matin après avoir passé une bonne partie de la nuit au « Millénium ».
Il rencontre ses parents dans le couloir.
Son père lui demande: « où étais-tu? » .
Le fils répond: « J'étais avec des copains ».
Son père hoche la tête et le fils s'en va tranquillement se coucher.

Imaginons maintenant que ce soit une fille qui rentre chez elle à 6 h du matin après avoir passé une bonne partie de la nuit en boîte de nuit. Imaginons qu'en rentrant, après avoir pris toutes les précautions pour ne pas se faire entendre, elle tombe nez à nez avec son père.
Son père ne lui demandera pas d'une voix neutre « Où étais-tu?» comme il l'aurait fait s'il s'agissait de son fils mais il l'agressera.
La fille finira par répondre presque en pleurant: « J'étais chez une copine ».
Evidemment le père ne sera pas satisfait de la réponse et insultera sa fille autant qu'il pourra. De même qu'il n'hésitera certainement pas à se servir de ses mains pour éduquer sa fille.

Ici, les exemples sont quelques peu caricaturés mais en gros l'idée est là.
...

J'aimerais faire part de mon dégoût aux parents qui sont totalement neutre sur les agissements de leur fils et se défoulent sur leur fille. Je fais un reproche à ceux qui savent que leurs fils a une copine, l'embrasse, couche avec elle, mais ne font rien pour s'interposer ni pour rendre cette relation 7halal (licite).
Je fais un reproche aux parents qui disent à leur fille: « C'est un garçon, même s'il couche avec une fille, cela ne se verra pas. Toi la fille, tu dois te préserver car si tu n'es pas vierge le jour de ton mariage, le déshonneur et le mépris t'inondera ainsi que ta famille!! ».

Quand j'ai lu ton message, Chayma_muslima, je voulais comme toi insister sur la pureté du garçon et de la fille, la virginité du garçon et de la fille.
Récemment, je parlais avec quelqu'un « arrivé à un certain âge », qui m'a dit qu'il cherchait en sa future femme, la piété bien sûr mais aussi la beauté... il me disait: Je veux qu'elle soit pieuse mais je veux aussi qu'elle soit belle... je la veux jeune, max 20 ans « après 20 ans, le corps d'une fille ne va qu'en se dégradant »... Et il va de soit que la fille doit être vierge « si elle me fait un sale coup je la balance par la fenêtre » (histoire de dire que si elle n'est pas vierge, si elle ne saigne pas, elle ramassera des coups et il n'y aura d'issue pour la nuit de noce que le divorce).
Comme beaucoup, cette personne n'a pas été « Clean » toute sa vie. Comme je l'ai dis, pour « arrivé à un certain âge » avant de se remettre dans le droit chemin, il a accumulé les expériences en tout genre et le plaisir de la chair n'était pas celle qu'il avait le moins exploité.
Hamdoulillah Dieu l'a remis sur le droit chemin et je crois que c'est la plus belle chose qu'il lui soit arrivé. Cependant, comme pour tant d'autre, sa manière de penser est extrêmement choquante.
Comme pour tout les autres, je ne lui souhaite que le meilleur. Je lui souhaite la satisfaction dans ses attentes, dans ses désirs et parallèlement dans la voie de Dieu.
Mais j'espère que son coeur fera preuve de tolérance lorsqu'il aura à partager sa vie avec une personne.
Des erreurs, on en a tous fait, mais comme pour lui et comme pour tant d'autre, il me semble que leur futur femme, n'a et n'aura pas droit à l'erreur. Ils recherchent en elles la perfection passée, présente et futur...
A ces gens là, j'aimerais vraiment qu'ils se disent: "Es-ce que moi, je l'ai cette perfection? Es-ce que moi, j'en suis digne? Avant d'être catégorique sur ce que doit être sa futur compagne"

Chayma_muslima, je voulais réagir à certains passages que tu as écris:
« Je veux juste vous dire que cette fille "pure" qui n'a jamais été touché par quelqu'un voudrait elle aussi avoir pour mari une personne qui a préserver sa chasteté comme elle. Elle aussi voudrait un frère qui l'a mérite et qu'elle mérite...pourquoi est-ce que ce qui ne se sont pas préserver devraient avoir pour femme, une fille qui s'est préservé toute au long de sa jeunesse??... »

je suis tout à fait d'accord avec toi, et même si personnellement, ce n'est pas dans mes projets de me marier, du moins pas à court terme, je voulais dire que récemment j'ai eu une discussion avec une personne qui m'a demandé qu'es-ce que j'attendais pour me marier.... après toutes les réponses que j'ai donnée, j'ai finis par dire que j'attendais quelqu'un qui comme moi s'était préservé, quelqu'un que personne n'avait touché.
Et on m'a répondu: « Cela n'existe pas quelqu'un comme ça! Sauf si t'attend le pauvre pigeon qui a jamais rien fait de ça vie ».
J'étais véritablement choquée parce que cette phrase venait de la bouche d'une personne que je considère être musulmane,.... j'ai rétorqué: « Alors c'est comme cela que l'on appel les garçons qui se préservent de nos jours : « Des pigeons » » j'ai dis: « Tu vois cette phrase, c'est ce pourquoi les gens passe à l'acte, pour ne pas être considéré comme un « pigeons »... enfin soit, je voulais souligner qu'encore une fois, les mentalités s'imposaient en dépit des règles religieuses.
Alors changeons notre manière de penser afin de s'écarter de l'illicite et de goûter au délice de la vie. A la pureté d'un être qui s'est préserver. Rendons possible qu'un garçon ne çède pas au plaisir de la chair avant le mariage... Afin que l'on ne dise pas de lui que c'est un pigeon.
C'est malheureux à dire mais à ma connaissance ... que se soit un garçon ou que soit une fille qui aie préservé sa chasteté est rare, et je dirais encore même plus rare chez les garçons.

Je voulais aussi réagir par rapport à ceci:
« Pour tout les frères qui dise à leur soeur "Woula si je te vois avec un mec je te tues..."Dis toi bien que tu es vraiment le plus mal placé pour dire une chose pareille car ne dois tu pas montrer le bon exemple a ta petite soeur??? mais toi au lieu de cela tu lui montres le mauvais exemple alors t'étonnes pas...en plus dis toi aussi que ce que tu fais aux filles des autres ont le fera à tes propres filles...
voilà c'est juste ce que j'avais a dire et surtout si la fille doit garder sa chasteté et sa pudeur cela est valable aussi pour les frères...
»

C'est malheureux à dire, mais comment voulez-vous qu'un frère ne suive pas l'exemple que ses parents lui ont donné?. Pour lui, la réaction de ses parents devient normal. Ainsi, il se permet d'avoir une petite amie, de l'embrasser de coucher avec elle parce que de toute façon ses parents ne vont pas réagir et feront comme si de rien n'était par contre sa soeur n'a pas le droit, les parents ne le permettrait pas!!! En agissant de la sorte la fille déshonorerait la famille et il faudrait y remédier!!! On ne peut pas laisser passer ça!!!

Sachez cher frère, cher soeur qu'en agissant de la sorte, fille ou garçon, le déshonneur est là... vous vous déshonneur vous-même... aussi cher frère, cher soeur, ne chercher pas la paille qui se trouve dans l'oeil du voisin mais regarder la poutre qui se trouve dans le votre.

Enfin mes soeurs, mes frères, raisonnez vos frères, vos soeurs qui agissent de manières illicites, montrez-leur la voie du licite en leur faisant le rappel et ne faites pas les mêmes erreurs que vos parents en autorisant à vos fils, ce que vous n'autorisez pas à vos filles et n'oubliez pas que filles ou garçon l'illicite, reste illicite et blâmable.
Ne permettez pas à vos fils l'illicite alors que vous ne le permettez pas à vos filles.
Lorsque vous entendez que vos fils pratiquent l'illicite, ne le permettez pas comme vous ne le permettez pas à vos filles.

J'ai beaucoup fait allusion aux parents, à leurs devoirs et à leurs responsabilités dans l'éducation de leurs enfants.
Seulement, il n'y a pas que les parents qui sont responsables.... mais aussi nous tous qui lorsque l'on entend qu'un garçon est sorti avec X filles, on dis de lui que c'est un play boy par contre si on entend qu'une fille est sorti avec X garçons, on dis d'elle que c'est une ****.
nous sommes aussi responsable dans la mesure où ne faisons pas ressentir à nos frères et à nos soeurs que ce qu'ils pratiquent est illicite.
Nous sommes aussi responsable, quand pour X raisons, nous ne les encourageons pas à se marier.
Nous sommes aussi responsable quand nous les écoutons raconter leurs aventures amoureuses.

Tout en écrivant ces dernières phrases, je me fais le rappel à moi-même, en me disant que moi aussi, je ne suis pas sans faille et que moi aussi je participe d'une manière ou d'une autre à favoriser la situation actuelle. Que moi aussi, souvent je me tais. Que moi aussi dans certains de mes propos, directement ou indirectement, je n'encourage pas que le bien.
Que moi aussi, j'écoute les aventures amoureuses des autres sans trop souvent réagir.

J'aspire à atteindre la volonté et la force de me préserver et d'encourager mes frères et mes soeurs à se préserver. Incha'Allah
Et j'èspère que vous ferez de même.

.... wa aleykoum salam
avatar
elhamdoulillah

Messages : 44
Date d'inscription : 28/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mariage; règles religieuses, moeurs, cultures et traditions

Message  chayma_muslima le Mer 23 Avr - 18:12

salam wa alaykom oukhti
baraka allahou fik pour ce très beau rappel macha allah je suis tout a fait d'accord avec toi et moi aussi j'ai déjà dit a plusieur personne que je voulais avoir pour mari non un homme beau avec un physique qui dechire...c'est pas l'essentiel pour moi l'essentiel c'est ce qu'il aura dans le coeur et qui craint Allah raza wa jal en publique mais aussi qu'en il est seul...le plus important c'est la foi qu'il aura et la pudeur ainsi que la chasteté qu'il aura preservé comme moi je le fais hamdoulila...mais beaucoup m'ont repondu a moi aussi que ce genre de type n'existe plus mais moi au fond de moi même je suis presque certaines que des frères qui ont gardé leur chasteté existent encore alhamdoulila mais bon certains ont peut être commis cette erreur et qui demande pardon a Allah ce n'est pas une raison pour que plus personne veulent les epouser mais dans mon cas cela dependra de mon avis et mes connaissances sur cette personne ou sinon je ne me met même pas cette pensée dans ma petite tête...lol
mais ca fait super plaisir de voir de faire qui sa preserve pour Dieu et qui ne se dise pas que de toute facon personne ne le saura car Allah raza wa jal voit tout...
wa alaykom salam
avatar
chayma_muslima

Messages : 64
Date d'inscription : 26/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mariage; règles religieuses, moeurs, cultures et traditions

Message  elhamdoulillah le Mar 29 Avr - 11:54

Salam'aleykoum,

Baraka allahou fik à toi aussi ma soeur.

Personne n'est infaillible. les erreurs, tout le monde en a fait et en fait encore car personne n'est parfait. L'important pour tout musulman et pour toute musulmane est d'éviter autant qu'il peut d'en faire. Aussi, il est important de se repentir avec le coeur et d'être reconnaissant(e) de la miséricorde de Dieu (l'Unique, sans associé).
Il est nécessaire pour chacun de nous d'éviter autant que l'on peut de répéter nos erreurs lorsque l'on a compris que dans telle ou telle situation, nous étions dans un égarement profond. (Que Dieu nous donne la force de nous préserver. incha'Allah).

...

(en cours de modification)


Dernière édition par elhamdoulillah le Lun 9 Juin - 20:45, édité 2 fois
avatar
elhamdoulillah

Messages : 44
Date d'inscription : 28/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Supprimé - Delete

Message  elhamdoulillah le Mar 29 Avr - 12:02

suppimé


Dernière édition par elhamdoulillah le Ven 12 Sep - 2:28, édité 3 fois
avatar
elhamdoulillah

Messages : 44
Date d'inscription : 28/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mariage; règles religieuses, moeurs, cultures et traditions

Message  aqidah-wa-ttaqwa le Mer 30 Avr - 23:01

Salam'alaykoum oukhti "elhamdouliLlah21" je lis tes post avec bcp d'attention car en ressort énormément de bon sens machaaLlah tout ce que tu dis es captivant et plein de rappels.

Par rapport au mariage civil à la commune il suffit d'avoir deux témoins, pas obligé de prendre des invités; le seul inconvénient c'est qu'ils sont obligés d'habiter au même domicile, un agent de quartier passe chez eux pour vérifier. Puis, les parents vont vite s'en rendre compte.. changement de statut familial dans la fiche fiscal et j'en passe.

Pour le mariage au maroc je vois pas l'utilité s'ils sont nés en Belgique, en fait je ne sais pas ce qu'implique le mariage dans le pays d'origine des parents.

Donc si l'idée est de rendre hallal la situation, ils devraient demander à un imam de les marier sans devoir montrer le contrat de mariage de la commune (y en a encore qui acceptent, surtout du côté d'anvers ou liège).

Aussi je me demande si c'est une solution pour le frère de le cacher à sa famille, il devrait plutot le dire puisqu'il n'a rien à se reprocher et au risque de les perdre mais je sais que sa famille ne restera pas faché sur lui très longtemps.
Souvent les familles arabes ont des préjugés sur les européennes mais une fois qu'ils la connaissent ils l'aiment comme leur fille si toutefois elle a un bon comportement.

Parfois les parents se font du soucis pour la langue et la culture qui risquerait de se perdre,
moi je dis que c'est un manque de confiance en Allah tout ça.

(ya des maghrébines qui parlent pas un mot d'arabe, ne savent pas cuisiner, et sont incapble de lire un verset// ya des européenne qui finissent par se reconvertir et qui, par contre, ont le Coran dans leurs pensées jour et nuit, et cherche à apprendre l'arabe car ça fait partie de leur religion, et apprenne à cuisiner mieux que leurs filles) > c pas pr dénigrer mais simplement pr faire réflechir que je dis tout ça: même si vos parents ne sont pas là pr lire) Tout ça me fait mal quand j'y pense car certains ignorent la souffrance qu'engendre l'intolérance des uns et l'absence des autres.

Un rappel: Le mariage en Islam réunit cinq personnes:
Le tuteur de la fille (si elle n'est pas musulmane elle demande au respondable de la mosqué), La fille,
Le futur époux,
et deux témoins.
Qu'Allah bénisse leur union amin

Qu'Allah les facilite amin car je sais qu'ils sont nombreux dans ce cas.

Salam'alaykoum
avatar
aqidah-wa-ttaqwa

Messages : 70
Date d'inscription : 26/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mariage; règles religieuses, moeurs, cultures et traditions

Message  elhamdoulillah le Lun 5 Mai - 17:57

Salam’aleykoum,

Machaa’Allah à toi aussi, "aqidah-wa-ttaqwa", pour tout ce que tu nous apportes.
Tu sais, sans fausse modestie, je ne suis pas un modèle à suivre dans la vie de tout les jours… Moi aussi j’ai mes failles…
Personnellement, à travers ce forum, je mets en avant mes valeurs, mes convictions encrées au plus profond de moi-même.
Ce forum me permet de les affirmer, il me permet d’argumenter mes positions, de partager mon savoir, de me faire le rappel et en parallèle, de donner la possibilité à tout un chacun de me rectifier si je m’avance de manière erronée vis-à-vis de l’Islam ou de me renforcer dans le cas contraire.
Aussi, de toi "aqidah-wa-ttaqwa", comme des autres, j’apprends beaucoup. Merci à vous tous Smile.

....
(en cours de modification)


Dernière édition par elhamdoulillah le Lun 9 Juin - 20:40, édité 2 fois
avatar
elhamdoulillah

Messages : 44
Date d'inscription : 28/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mariage; règles religieuses, moeurs, cultures et traditions

Message  elhamdoulillah le Lun 5 Mai - 17:57

Supprimé


Dernière édition par elhamdoulillah le Ven 12 Sep - 2:31, édité 3 fois
avatar
elhamdoulillah

Messages : 44
Date d'inscription : 28/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

voilà qui répond à quelques unes de mes questions: Temps de vacances: temps de mariage?

Message  elhamdoulillah le Lun 9 Juin - 19:03

Passage intéressant de la brochure : « Temps des vacances : temps de mariage ? » (2008) offerte par la Fondation Roi Baudouin
(disponible dans la plupart des mosquées ou version pdf téléchargeable sur
http://www.kbs-frb.be/publication.aspx?id=229066&LangType=2060)

Ps: je ne vais pas poster les "adresses utiles" donc si vous en avez besoin essayez de vous procurer la brochure ou consultez tout simplement le site ci-dessus.


Dernière édition par elhamdoulillah le Lun 9 Juin - 20:39, édité 2 fois
avatar
elhamdoulillah

Messages : 44
Date d'inscription : 28/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Temps de vacances: temps de mariage? Mariage en Belgique

Message  elhamdoulillah le Lun 9 Juin - 19:11

Page 7-8 :

Mariage en Belgique

En Belgique, seul le mariage civil a une valeur légale.

Conditions pour se marier

- vous devez avoir 18 ans tous les deux. Celui qui n’a pas 18 ans doit avoir une autorisation du juge.

- Tu ne peux pas être déjà marié(e).

- Tu ne peux pas te marier avec des parents jusqu’au deuxième degré, c’est-à-dire avec tes cousins et cousines.

- Vous devez donner tous les deux votre libre consentement.

- Tu peux te marier avec une personne du même sexe.

- Il faut 2 témoins.

Contrat de mariage :

Ton/ta partenaire et toi vous vous mariez automatiquement en communauté de biens. Si toi et ton/ta partenaire voulez prendre d’autres arrangements concernant vos possessions présentes et futures le mieux est de conclure un contrat de mariage. Pour cela, u peux t’adresser à un notaire (www.notaire.be)

Quand peut-on refuser votre mariage ? :

Si ton/ta partenaire n’est pas de nationalité belge et que le fonctionnaire de l’état civil de la commune a des doutes concernant les intentions des (ou de l’un des deux) candidats au mariage, il peut refuser de procéder au mariage (par exemple, les candidats au mariage ne se comprennent pas ou ont besoin d’un(e) interprète pour pouvoir se parler, ils ne se sont jamais rencontrés avant le mariage…).

Tu as un mois pour faire appel contre cette décision (de ne pas procéder au mariage) auprès du tribunal de première instance.

Le fonctionnaire de l’état civil peut faire appel à la cellule des mariages blancs de la commune ou au parquet afin de débuter une enquête sur les intentions des candidats au mariage.

Sans-papiers

Les sans-papiers peuvent aussi conclure un mariage ne Belgique. Entre autres, sur bases du Traité Européen des Droits de l’Homme, chacun, même une personne sans domicile légal, al le droit de conclure un mariage. Ensuite, ils peuvent lancer une procédure de regroupement familial afin d’obtenir des documents de séjour valables. Ces procédures prennent beaucoup de temps et parfois, le partenaire illégal doit d’abord rentrer dans son pays d’origine afin de faire une demande de visa.
avatar
elhamdoulillah

Messages : 44
Date d'inscription : 28/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Temps de vacances: temps de mariage? --- Mariage au Maroc.

Message  elhamdoulillah le Lun 9 Juin - 19:31

Page 9-12 :

Mariage au Maroc

Au Maroc, un mariage civil est également un mariage religieux.

Conditions pour se marier

- Tous les deux, vous devez avoir 18 ans (sauf permission exceptionnelle du juge).

- Tu ne peux pas te marier avec des apparentés du premier degré, c’est-à-dire, tes frères, tes sœurs, ou parents.

- Tu peux te marier avec ton cousin/ta cousine, mais vous devez d’abord vous soumettre à un test sanguin.

- Tous les deux, vous devez donner votre libre consentement.

- Une fille doit se marier avec un musulman. Le garçon non musulman doit se convertir. Seulement après sa conversion à l’islam, ils peuvent se marier devant la législation marocaine.

- Un garçon peut se marier avec une fille juive, chrétienne ou musulmane.

- Une dot doit être prévue dans l’acte de mariage. Cette dot revient uniquement à la fille.

- Il faut la présence de deux « adouls ». Ce sont des témoins masculins qui sont nommés par le Ministre de la justice. Lors du mariage, ils exercent une double fonction : Ils sont témoins et ils établissent l’acte de mariage.

Documents nécessaires :

Outre les documents habituels, tu as également besoin d’un certificat médical attestant que tu ne souffres pas d’une maladie contagieuses, ainsi que d’une attestation du procureur général du roi du Maroc si l’un des partenaires s’est converti à l’islam. Cette attestation est légalisée par le consulat ou l’ambassade de Belgique au Maroc.

Le contrat de mariage et les droits de la femme :

Selon le droit marocain, le mariage est une convention entre deux parties qui doivent toutes les deux donner leur accord de manière explicite. La femme comme l’homme est donc une partie signataire de cette convention et son consentement au mariage est requis. En outre, la future épouse, tout comme le futur époux peut exiger qu’un certain nombre de conditions soient reprises dans l’acte de mariage :
- le droit de terminer ses études,
- d’aller travailler,
- le droit de divorcer si le mari prend une deuxième épouse,
- comment seront répartis les biens au sein du mariage, etc.…
Quand l’amour est au rendez-vous, il est parfois difficile de faire écrire noir sur blanc ses « exigences » dans l’acte de mariage. Cependant, elles sont importantes pour protéger les deux époux dans l’avenir, au cas où des problèmes surgiraient dans le couple. Si nécessaire, fais appel à une personne de confiance qui pourra t’assister !

Attention :

On ne peut exiger d’une jeune fille qu’elle soit vierge pour se marier, la virginité n’est pas une condition légale ! Même si certaines filles optent pour un certificat de virginité pour s’assurer contre les commérages de la (belle-)famille.

Si tu as la double nationalité, belge et marocaine, et que tu te maries au Maroc avec une personne de nationalité marocaine, tu relèves de la loi familiale marocaine, même si tu résides en Belgique. Ceci peut avoir des conséquences, notamment sur tes droits en matière de divorce, de pension alimentaire, ainsi que sur tes droits parentaux vis-à-vis des enfants,.. Mais sache que le droit international évolue et prends le temps de bien t’informer.

La nouvelle Moudawana :

En 2004, la loi familiale marocaine, la Moudawana a été réformée. Ci-dessous, nous avons regroupé les aspects de la loi importants pour toi.

- L’âge de mariage des filles a été relevé de 15 ans à 18 ans.

- Le tuteur matrimonial (père, frère, oncle,…) est supprimé pour les filles majeures. Désormais, la future épouse exprime elle-même son consentement au mariage et elle ne doit plus se faire représenter par un tuteur qui communique son consentement.

- La famille est la responsabilité commune de l’homme et de la femme et la femme ne doit plus obéissance à son mari.

- La polygamie et la répudiation sont soumises à des conditions sévères, ce qui diminue considérablement le risque que l’homme ne prenne une deuxième épouse ou qu’il répudie sa femme.

- Tu t’es déjà marié(e) devant la loi belge ? Avec la nouvelle législation, ce mariage est également reconnu au Maroc (via le consulat du Maroc en Belgique) à condition que ton mariage ait eu lieu en présence de deux témoins musulmans.

- Dans la législation marocaine, il y a séparation de biens : l’homme et la femme gère « chacun » leurs « propres » biens ; ce qui est acquis pendant le mariage reveint à l’homme, à moins qu’il y ait un acte. Aujourd’hui, il est possible d’établir un acte (en plus de l’acte de mariage) dans lequel vous déclarez que les biens/propriétés acquis pendant le mariage sont à vous deux.

Pour des conseils juridiques, tu peux t’adresser à L’ADDE
Association pour le Droit des Etrangers ASBl-ADDE
Tél : 02/227.42.42 (secrétariat)
Tél : 02/227.42.41 (service juridique)
http://www.adde.be
avatar
elhamdoulillah

Messages : 44
Date d'inscription : 28/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Temps de vacances: temps de mariage? ---- Mariage en Turquie

Message  elhamdoulillah le Lun 9 Juin - 19:36

Page 13-14 :


Mariage en Turquie

En Turquie, seul le mariage civil a une valeur légale.

Conditions pour se marier:

- Tous les deux, vous devez avoir 18 ans (sauf permission exceptionnelle du juge).

- Tu ne peux pas te marier avec des apparentés du premier degré, c’est-à-dire, tes frères, tes sœurs, ou parents.

- Tu peux te marier avec ton cousin/ta cousine, mais vous devez d’abord vous soumettre à un test sanguin.

- Tous les deux, vous devez donner votre libre consentement.

- La présence de 2 témoins est requise. Un témoin peut être tant un homme qu’une femme.

Situation patrimoniale :

Tu te maries automatiquement en communauté d’acquisitiion ; qu’est-ce que cela signifie ? ! Ce que tu possédais avant le mariage reste ta propriété ; tout ce qui est acquis pendant le mariage est commun. Si tu veux opter pour d’autres arrangements, un contrat séparé peut être rédigé entre les deux partenaires. Celui-ci est indépendant de la conclusion du mariage.

Mariage religieux :

Tout comme en Belgique, le mariage religieux n’a pas de valeur légale en Turquie, seul le mariage civil a un effet. Dans le cas où tu conclu un mariage religieux sans être marié(e) civilement, toi et ton/ta partenaire ne peut pas introduire une demande de visa de regroupement familial.
avatar
elhamdoulillah

Messages : 44
Date d'inscription : 28/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Temps de vacances: temps de mariage? --- regroupement familial (de retour en Belgique)

Message  elhamdoulillah le Lun 9 Juin - 19:42

Page 15-16 :
De retour en Belgique :

(regroupement familial)

Un mariage conclu en Turquie ou au Maroc est-il reconnu en Belgique ?

La Belgique reconnaît chaque mariage s’il satisfait aux exigence de la loi belge. La condition d’âge est particulièrement importante. Une fois de retour en Belgique, tu dois faire traduire et légaliser l’acte de mariage et le transmettre à la commune où tu habites. L’officier de l’Etat civil inscrit alors ton mariage aux registres de l’Etat civil de la commune.

Comment faire entrer mon conjoint en Belgique ?

Lorsque votre mariage a été conclu à l’étranger, tu veux certainement faire entrer ton conjoint dés que possible. A cet effet, tu dois entamer une procédure de regroupement familial. Ton conjoint doit alors demander un visa du type D regroupement familial à l’ambassade/au consulat belge en Turquie/au Maroc.
Vérifie bien à quelles conditions toi et ton conjoint devez satisfaire. Si toutes les conditions sont remplies, ton conjoint pourra entrer en Belgique dans le cadre d’un regroupement familial et entamer la procédure afin d’obtenir des documents de séjour.

Info
Fais attention à ce que tous les documents administratifs provenant de Turquie/ du Maroc soient toujours légalisés à l’ambassade ou au consulat !

La législation sur le regroupement familial :

En 2006, la législation belge sur le regroupement familial a changé pour les mariages entre non-Belges et ressortissants hors Union Européenne.

DONC : ceci vaut seulement si tu ne possèdes PAS la nationalité belge et que tu te maries avec quelqu’un qui n’est pas issu d’un pays de l’Union Européenne ;

Un aperçu des modifications importantes :

- Si vous êtes mariés depuis moins d’un an, tu dois avoir 21 ans pour faire venir ton conjoint en Belgique. En clair, si tu te maries à 18/20 ans, tu vas devoir attendre un an (ou ton 21ème anniversaire s’il arrive avant) afin de faire venir ton conjoint en Belgique.

- La période de contrôle est allongée. Ce n’est qu’après 3 ans de vie commune en Belgique qu’un titre de séjour autonome sera fourni à ton conjoint. Si les conditions de mariage ne sont plus remplie (p.e. vous ne vivez plus ensemble sous le même toit), le permis de séjour peut être retiré au cours des trois premières années. Le permis de séjour peut également être retiré en cas de divorce dans les trois ans.

- Si tu n’as qu’un permis de séjour limité, le regroupement familial dépend de tes revenu. Il faut en effet disposer de « moyens suffisants, stables et réguliers », afin de ne pas être à la charge des autorités publiques. De plus, il faut avoir un « logement satisfaisant » et « une assurance maladie ».

Mais attention, la loi belge en la matière évolue. Informe-toi bien !
avatar
elhamdoulillah

Messages : 44
Date d'inscription : 28/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Temps de vacances: temps de mariage? --- Mariage forcé!! Que faire???

Message  elhamdoulillah le Lun 9 Juin - 20:32

Page 17-20 :

On m’oblige à me marier ? A l’aide ! Mariage forcé !

Que faire si ta famille t’oblige à te marier durant ton séjour au Maroc/en Turquie ?

Première certitude, la loi tant belge que marocaine/turque est de ton côté : le mariage focé est formellement interdit et tu dois explicitement donner ton libre consentement.
Sache aussi qu’aucune religion n’approuve le mariage forcé.
Ne te laisse pas influencer par ceux qui te disent le contraire.

Si ta famille te met sous pression pour que tu te maries au Maroc/en Turquie pendant les vacances, essaie d’avoir une conversation avec tes parents.
L’intervention d’une personne de confiance (également digne de foi aux yeux de tes parents) peut t’aider à mener une discussion constructive ? Tu peux pour cela faire appel à un membre de la famille, à une personne respectée et estimée faisant partie de ton entourage,… si tu ne connais personne qui puisse remplir ce rôle, adresse-toi, tant que tu es en Belgique, à des professionnels en matière de médiation et d’aide psychosociale (voir adresses utiles). Tu peux aussi en parler à tes professeurs.

Si tu te sens vraiment en danger, alerte la police. Le mariage forcé est punissable en Belgique. Quiconque oblige une personne à se marier, en utilisant des menaces ou la violence, risque une peine d’emprisonnement ou une lourde amende ? Toute autorité belge (Commune, Office des Etrangers) peut refuser de reconnaître un tel mariage sans passer par un tribunal et sans que la victime en fasse la demande. D’autre part, le parquet ou la victime peut demander l’annulation de ce mariage par un tribunal.

Que faire si tu crains d’être confronté(e) une fois arrivé(e) au Maroc/en Turquie, au choix peu attrayant : te marier contre ton gré ou être abandonné(e) sur place sans tes papiers ?

Afin de prévenir un tel risque, nous te conseillons les mesures suivantes :

- Garde toujours en ta possession tes propres documents de séjour (carte d’identité et passeport), ou au moins une copie de ces documents !

- Avant de partir, informe des personnes en qui tu as confiance dans ton entourage en Belgique sur le fait que tu crains d’être marié(e) de force ou abandonné(e), une fois arrivé(e) au Maroc/en Turquie. Donne-leur une copie de tes documents de séjour ; ainsi, elles pourront donner l’alarme auprès de la police ou du parquet en cas de disparition de longue durée.

- Contacte avant de quitter la Belgique un centre de conseils pour les jeunes proche de chez toi ou prends rendez-vous avec un service d’aide aux jeunes (voir adresses utiles).

- Au Maroc/en Turquie même, tu peux contacter l’ambassade ou le consulat belge. Tu peux également trouver de l’aide en cas de problèmes auprès d’organisations sur place (voir adresses utiles).

Que faire si malgré toutes les précautions, tes papiers sont confisqués durant ton séjour au Maroc/en Turquie ?

Surtout, garde ton sang-froid et réagis sans tarder !

Si tu as la nationalité belge :
Prends contact avec l’ambassade/le consulat belge sur place. Ils pourront te fournir un « laissez passer », un document avec lequel tu pourras quitter le Maroc/ la Turquie et rentrer en Belgique.

Si tu n’a pas la nationalité belge :
- Dépose plainte pour perte de documents auprès de la police ou du parquet sur place ;
- Prends contact avec la commune où tu habites en Belgique et demande-leur de transmettre un certificat de résidence à l’ambassade/au consulat belge.
- Demande un nouveau passeport national sur place.
- Demande un visa de retour auprès de l’ambassade/du consulat belge.

Que faire si tu rentres malgré tout en Belgique marié(e) contre ta volonté ?

Si le mariage a quand même eu lieu (contre ton gré), contacte, une fois de retour en Belgique la Cellule/le Guichet de signalement « mariages fictifs » de ta commune. Celui-ci fera appel au parquet ou mettra au courant l’Office des Etrangers (OE) à Bruxelles. Sur la base de ton vécu, l’OE pourra décider soit de ralentir le visa de ton conjoint, soit de ne pas l’admettre sur le territoire belge.

Si tu peux prouver que tu as été obligé(e) de te marier, tu peux également faire déclarer nul ton mariage. Cette procédure en annulation dure souvent longtemps. Pour cette raison, il est préférable de faire appel à un centre et un avocat spécialisé (voir adresses utiles).
avatar
elhamdoulillah

Messages : 44
Date d'inscription : 28/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Temps de vacances: temps de mariage? ---- Mariage Blanc

Message  elhamdoulillah le Lun 9 Juin - 20:36

Page 21 :

Mariage blanc :

On parle de « mariage blanc » ou de mariage de complaisance lorsque le mariage est conclu non pas pour construire une relation durable mais dans le seul but de détourner les règles relatives à l’entrée ou au séjour sur le territoire belge, en vue d’obtenir des documents de séjour valables.

Depuis le 21 février 2006, les mariages blancs sont punissables en Belgique.
Aussi bien le partenaire qui cherche à obtenir un tire de séjour que le partenaire qui l’aide dans ce but, peut être puni. La tentative de mariage blanc est égalment punissable.

Des peines sévères sont prévues si l’un des partenaires est focé à cntracter un mariage blanc ou si l’abus vise des gains financiers.

Que faire si tu es victime d’un mariage blanc ?

Lorsque tu te rends compte que ton/ta partenaire ne souhaite pas construire une vraie relation de couple mais t’a épousé(e) uniquement pour obtenir un permis de séjour, tu as deux possibilités, soit l’annulation, soit la dissolution du mariage (divorce).

La procédure en annulation est souvent très lente et plus compliquée qu’un divorce. Il faut pouvoir prouver qu’il s’agit d’un mariage blanc. Ton/ta partenaire risque également d’être expulsé(e) de Belgique, il faut donc bien réfléchir avant de commencer une telle procédure.
Dans le cas où tu obtiendrais l’annulation, c’est comme si légalement tu ne t’étais jamais marié(e)

N’hésite pas à consulter un juriste ou un avocat pour t’informer tant sur la procédure d’annulation du mariage que sur la procédure de dissolution par divorce (voir adresses utiles).
avatar
elhamdoulillah

Messages : 44
Date d'inscription : 28/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mariage; règles religieuses, moeurs, cultures et traditions

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum