le mois de Ramadan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le mois de Ramadan

Message  elhamdoulillah le Mar 2 Sep - 3:19

salam'aleykoum,

Voilà le ramadan a commencé et un jour vient de s'écouler.

Mes frères, mes soeurs, faites votre ramadan comme si c'était le dernier, faites vos prières et lisez le Coran. Délivrer la zakât (l’aumône légale) et multipliez les invocations et les bonnes actions car à l'occasion de ce mois sacré, les bonnes œuvres sont décuplées, les mauvaises aggravées, les portes du paradis (bab ar rayyan) ouvertes et les portes de l’enfer fermées.
Les démons sont enchaînés et les anges sont à nos côtés.
Le début de ce mois sacré est miséricorde, le milieu est pardon et la fin est affranchissement du feu de l’enfer.

Qu’Allah déverse sur nous sa miséricorde et son pardon. Qu’il nous éloigne des chemins de l’enfer et qu’il nous rapproche du Paradis. Amine.

……..

QUELQUES NOTIONS SE RAPPORTANT AU JEUNE DU MOIS DE RAMADAN

Son statut :
Le Jeûne de mois de Ramadan est un des piliers de la Soumission « Al Islam » ainsi qu’une de ses prescriptions obligatoires (Fardh)

Allah Le très Haut dit : « Ô vous qui avez cru le Jeûne vous a été prescrit comme il a été prescrit à ceux avant vous… » [1]

D’après Ibn Omar qu’Allah soit satisfait de lui qui dit : « le Messager d’Allah صلى الله عليه وسلم a dit : « La Soumission (Al Islam) est bâtie sur cinq piliers :
- l’attestation qu’il n’y a pas de vraie divinité en dehors d’Allah, et que Mouhammed est le messager d’Allah,
- accomplir la prière (Salât),
- s’acquitter de l’aumône légale (Zakat),
- accomplir le pèlerinage à la maison Sacrée (Hajj)
- et jeûner le mois de Ramadan
».

Il y a un consensus (Ijma’) de la communauté sur le fait que le Jeûne du mois de Ramadan est obligatoire, qu’il est un des piliers de la Soumission (Al Islam) connu sans équivoque comme faisant partie de la religion, de telle sorte que celui qui le rejette est un mécréant qui est sorti de la religion. [2]

Pour qui le Jeûne est-il obligatoire ?

Il y a un consensus des savants sur le fait que le Jeûne est obligatoire pour celui qui est soumis (mouslim) qui a sa raison, qui est pubère et qui n’est pas en voyage. Il est interdit de jeûner pour la femme qui est en période de menstruation et dans les quarante jours qui suivent un accouchement.

-En ce qui concerne la personne âgée ou le malade chronique :

La personne âgée (homme et femme) qui n’est pas capable de jeûner ou le malade chronique, doit nourrir un pauvre pour chaque jour non jeûné sans pour autant le rattraper.

-La femme enceinte et celle qui allaite :

Si elle éprouve de la difficulté ou craint pour elle ou pour son enfant, elle doit alors rompre son jeûne et nourrir un pauvre pour chaque jour non jeûné sans pour autant le rattraper.

Le compagnon Ibn Abbas qu’Allah l’agrée a dit : « Si la femme enceinte craint pour elle, et si celle qui allaite craint pour son enfant pendant le mois de Ramadan, alors elles doivent rompre le jeûne, et nourrir pour chaque jour un pauvre sans pour autant le rattraper ».

Les piliers du Jeûne sont :

-1. l’intention

Allah dit: " Il ne leur a été cependant ordonné que d’adorer Allah en purifiant pour Lui la religion".

Le prophète صلى الله عليه وسلم a dit : « Les actes ne valent que par les intentions, et chacun se verra rétribuer selon son intention. »

Il est obligatoire que son intention soit formulée avant l’aube conformément au hadith de Hafsah qui dit « le messager d’Allah صلى الله عليه وسلم a dit : « Quiconque n’a pas mis l’intention de jeûner avant l’aube (fajr) , son jeûne alors ne lui est pas compté. » »


-2. S’abstenir de tout ce qui annule le Jeûne à partir du lever du soleil (Salât el fadjr) jusqu’au coucher du soleil (Salât el maghreb).

Il faut savoir que « al imsak » que l’on trouve dans les calendriers ne fait pas partie de la religion et n’est surtout pas à prendre en compte pour commencer le jeûne. Il t’est donc permis de manger jusqu’à l’heure de la prière du Fajr conformément au hadith du prophète صلى الله عليه وسلم : « Si l’un d’entre vous entend « al adhan » [3] alors qu’il a un récipient (de l’eau par ex.) dans sa main, qu’il le termine s’il en éprouve le besoin ».

Allah le très haut dit :
« Coïtez donc avec elles maintenant et cherchez ce qu’Allah a prescrit en votre faveur (comme progéniture). Mangez et buvez jusqu’à ce que se distingue pour le fil blanc (la clarté) de l’aube du fil noir (l’obscurité de la nuit). Puis accomplissez le Jeûne jusqu’à la tombée de la nuit ». [4]

Les choses qui annulent le jeûne sont :

- Manger ou boire volontairement
- Les injections ou perfusions nutritives
- Avoir des rapports charnels
- Ejaculation avec désirs [5]
- Vomir volontairement
- Sortie du sang des menstrues ou avant l’accouchement.

Celui qui, par oubli, boit ou mange, son jeûne est valide.


Les actes autorisés pendant le jeûne :

- Se lever en état d’impureté
- Se brosser les dents avec le Siwak
- Se rincer la bouche et aspirer de l’eau par les narines (sans exagérer)
- Faire prise de sang et injections non nutritives
- La saignée (el hijama)
- Goûter de la nourriture tant qu’elle n’atteint pas la gorge
- Mettre du Khol, et tout ce qui s’administre dans l’oeil
- Se rafraîchir en se versant de l’eau froide sur le corps (ou se laver)
-Se parfumer
- Appliquer des crèmes
- L’attouchement et le baiser (le messager d’Allah صلى الله عليه وسلم l’a refusé pour les jeunes).

Ce qui est recommandé de faire pendant le jeûne :

- S’empresser de le rompre
- Le rompre avec une datte sinon avec des gorgées d’eau
- Prendre le repas de fin de nuit (Sahûr), le prophète صلى الله عليه وسلم a interdit de l’abandonner, et il est préférable de le retarder
- Nourrir le jeûneur
- Multiplier les bonnes actions (aumône, lecture et étude du Coran, bon comportement, etc…).

L’invocation à dire au moment de rompre le jeûne est:

ذَهَبَ الظَّمَأُ وَ ابْتَلَتِ العُرُوقُ وَ ثَبَتَ الأَجْرُ إِنْ شَاءَ الله

« Dhahaba zzama’u wa btalati l’urûq wa thabata l’ajru in shâ’ Allah »

« la soif est étanchée, les veines sont alimentées et la rétribution est assurée si Allah le veut »


Il faut éviter le mensonge ainsi que le faux-témoignage de même que les propos futiles et obscènes. Le prophète صلى الله عليه وسلم a dit « Celui qui n’abandonne pas le mensonge et sa pratique, Allah n’a pas besoin qu’il délaisse sa nourriture et sa boisson. »

Il est interdit de jeûner le jour du doute

Allah est plus Savant
_________________
[1] Sourate Al baqara (La vache), verset 183.
[2] Fiqh Sounnah T 1 p 366
[3] L’appel à la prière
[4] Sourate Al baqara (La vache), verset 187.
[5] Si il y éjaculation pendant le sommeil, la personne doit refaire les grandes ablutions et son jeûne est valide.
----
Diffusé par La Maktaba Salafyia et l’association « La Source »
Ouvrages : El wajiz fi fiqh sounnah wa el kitab el aziz de AbdelAzhim ibn badawi
Fatawa arkane el islam de cheikh ibn Outhèymine
Sifat sawm en-naby de cheikh Ali Hassen Elhalabi et Salim Elhilali
source : www.sounna.com

----------------------------------------------------------------------------------------
J'ai reçu ce texte par e-mail et j'avoue que certains points ont marqué mon étonnement.
Plus précisément celui-ci:

Les actes autorisés pendant le jeûne :

- L’attouchement et le baiser (le messager d’Allah صلى الله عليه وسلم l’a refusé pour les jeunes).


J'aimerais bien savoir d'où vient ceci car je ne l'ai jamais entendu auparavant. Et aussi qu'on m'explique plus précisément en quoi cela consiste et ce que l'on a voulu dire par là.

….

Au niveau des invocations à dire, il y a bien sûr celle citée ci-dessus, mais il y a aussi celles-ci:

Celle que j'ai toujours dite:

- « Bismi l-lâh. Allâhumma laka sumtu wa’ala rizqika aftartou »
« Seigneur ! C'est pour Toi que j'ai jeûné et j'ai rompu mon jeûne en goûtant de Ton bien»


ou en version plus longue :

- « Bismi l-lâh. Allâhumma laka sumtu wa’ala rizqika aftartou. Ftaqabbal minni innaka anta s-sam’i ul’alim »
« Seigneur ! C'est pour Toi que j'ai jeûné et j'ai rompu mon jeûne en goûtant de Ton bien. Agrée moi car Tu es certes l'Entendant et le Savant »


et aussi celle-ci:

-"Allâhumma innî as'aluka bi-rahmatika l-lâti wasi'at kulla chay'in an taghfira lî »
« Seigneur! Je te demande par Ta miséricorde qui embrasse toute chose de me pardonner. »


Ces invocations se disent au moment de rompre le jeune d’une datte et/ou d’un peu d’eau.

Je voulais réagir sur ce passage:

Il faut éviter le mensonge ainsi que le faux-témoignage de même que les propos futiles et obscènes. Le prophète صلى الله عليه وسلم a dit « Celui qui n’abandonne pas le mensonge et sa pratique, Allah n’a pas besoin qu’il délaisse sa nourriture et sa boisson »

C'est évident que c'est un bien pour nous d'éviter les mauvaises actions à l'occasion de ramadan (encore plus qu’elles sont aggravées durant ce mois) mais il faut se rappeler que les jours vont et viennent et que ce n'est pas ramadan tout les jours.
Aussi, il est de notre devoir de s'écarter du mal et de rechercher la droiture quelque soit la période de l’année.
Nous devons penser à nous préserver de nos mauvaises intentions, de nos mauvaises actions durant toute l'année comme nous cherchons à le faire durant le ramadan.

Qu'Allah nous guide vers le droit chemin, qu'Allah nous éloigne du mal, qu'il fasse de nous des gens digne du paradis. Amine

... wa aleykoum'salam.
avatar
elhamdoulillah

Messages : 44
Date d'inscription : 28/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

hadith

Message  elhamdoulillah le Mar 2 Sep - 20:38

Salam'aleykoum,

Hadith se rapportant à ceci :

A l’occasion de ce mois sacré, les bonnes œuvres sont décuplées (hadith 1215), les mauvaises aggravées, les portes du paradis (Bab Ar Rayyan) ouvertes et les portes de l’enfer fermées (hadith 1220).
Les démons sont enchaînés (hadith 1220) et les anges sont à nos côtés (hadith Boukhâri – hadith rapporté par Ahmed).
Le début de ce mois sacré est miséricorde, le milieu est pardon et la fin affranchissement du feu de l’enfer (hadith 1218-1219)

---
Les porte du Paradis sont ouvertes pendant le mois de Ramadan pour encourager ceux qui veulent faire le bien, de même que les portes de l’enfer sont fermées afin que personne ne désespère de la miséricorde de Dieu.

Les diables sont enchaînés et ils s’agit des meneurs parmi eux (comme le précise certaines versions de hadith), il est donc plus facile de faire le bien.
---

Riyad Es-salihine (les jardins de la vertu) - 217.Chapitre sur l'obligation du jeûne du mois de Ramadan et de ses vertus

1215-Abou Houraïra (que Dieu l'agrée) rapporte que le Messager d'Allah (psl) a dit:
"Allah (swt) a dit: "Toutes les oeuvres accomplies par le fils d'Adam (l'homme) lui appartiennent à l'exception du jeûne. Celui-ci M'appartient, et c'est Moi qui le récompense".
Certes, le jeûne est une protection (contre les péchés). Aussi, quand l'un de vous jeûne, qu'il s'abstienne d'être grossier et d'être insolent. Et lorsque quelqu'un l'insulte ou le provoque qu'il dise: "Je suis en état de jeûne".
Par Celui qui teint l'âme de Mohammed entre ses Mains, l'haleine dégagée par le jeûneur est plus agréable au regard d'Allah que l'odeur du musc.
Le jeûneur aura droit à une double joie: L'une (dans ce bas monde) au moment de la rupture du jeûne et l'autre (dans l'au-delà) au moment de rencontrer son Seigneur
".

Dans une autre version reconnue à Boukhâri, il y est dit:
"Il s'abstiendra de manger, de boire et laissera de côté ses plaisirs à cause de Moi. Le jeûne M'appartient et je récompenserai Moi-même . Et toute bonne action (faite au cours du ramadan) est multipliée par 10".

Dans la version de Mouslim, on trouve:
"Toute oeuvre qu'accomplit le fils d'Adam sera multipliée par 10 jusqu'à 70. Allah le Très-haut fait exception du jeûne en disant: "A l'exception du jeune. Celui-ci M'appartient et il M'incombe. Il laissera de côté ses plaisirs et s'abstiendra de manger à cause de Moi. Le jeûneur aura droit à une double joie l'une au moment de rompre son jeûne et l'autre au moment de rencontrer son Seigneur. Son haleine est plus agréable à Allah que l'odeur du musc".
(hadith ayant reçu l'unanimité)

1216 -Dans un autre hadith. Abou Houraïra (que Dieu l'agrée) rapporte que le Messager d'Allah (psl) a dit:
"Quiconque accomplit deux bonnes oeuvres (ou fait don de deux choses) pour obtenir la satisfaction d'Allah se verra appelé de toutes les portes du Paradis: « Ô serviteur d'Allah voilà un bienfait. S'il s'agit d'un fidèle, il sera appelé d'une porte réservée aux fidèles (porte de la prière). S'il s'agit d'un combattant au service d'Allah, il sera appelé par la porte du Djihad (l'effort). S'il s'agit d'un jeûneur, il sera appelé par la porte "Arrayân" et s'il s'agit de quelqu’un qui pratique l’aumône, il sera appelé par la porte réservée aux âmes charitables ».
Abou Bakr (que Dieu l’agrée) demanda : « Ô Envoyé d’Allah toi qu m’est plus cher que mon père et ma mère, le fait d’accéder par l’une de ces portes est-il un avantage ? (sachant que le but c’est d’entrer au Paradis). Et y a-t-il quelqu’un qui puisse accéder par toutes ces portes ? il Répondit : « Oui et j’espère que tu seras parmi ces gens (privilégiés).

(hadith ayant reçu l'unanimité)

1217-Sahl Ibn Sa'd (que Dieu l'agrée) rapporte que le Prophète (psl) a dit: "Il y a dans le Paradis une porte appelée "Arrayân" réservée (au jour de la résurrection) aux seuls jeûneurs. On demandera: "Où sont les jeûneurs?" Il se lèveront et seront les seuls à pouvoir accéder par cette porte. Une fois franchie, elle se refermera derrière eux et nul n'y aura plus accès"
(hadith ayant reçu l'unanimité)

1218-Abou Sa'ïd Al-Khoudri (que Dieu l'agrée) rapporte que le Messager d'Allah (psl) a dit: "Tout serviteur qui observe ne serait-ce un jour de jeûne pour obtenir la satisfaction d'Allah, sera préservé du feu pendant soixante dix ans"
(hadith ayant reçu l'unanimité)

1219- Abou Houraïra (que Dieu l'agrée) rapporte que le Prophète (psl) a dit : "Quiconque jeûne le mois de Ramadan avec foi et soumission (à Allah) verra ses fautes antérieurs effacées"
(hadith ayant reçu l'unanimité)

1220-Abou Houraïra (que Dieu l'agrée) rappporte que le Messager d'allah (psl) a dit:

"Quand vient Ramadan,les portes du Paradis s'ouvrent, les portes de l'enfer se ferment et les diables sont enchaînés"
(hadith ayant reçu l'unanimité)


Hadith Boukhari :
Le prophète (saw) dit : « qui donne à manger ou à boire à quelqu’un qui jeûne, d’un bien licitement acquis, les anges ne cessent de prier pour lui durant Ramadan. L’archange Gabriel prie pour lui la nuit du destin »

Hadith rapporté par Ahmed
Le prophète (saw) dit : « Le sahour est tout entier bénédiction ; ne le délaissez pas. Prenez en ne serait-ce qu’une gorgée d’eau car Allah envoie Sa miséricorde et les anges demandent le pardon pour celui qui fait ce repas »


... wa aleykoum'salam
avatar
elhamdoulillah

Messages : 44
Date d'inscription : 28/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Pratiquons notre jeûner au-delà de s'abstenir de boire et de manger

Message  elhamdoulillah le Mar 2 Sep - 21:14

Salam’aleykoum,

C'est une bonne chose pour nous que d'arriver à se contrôler au-delà du fait de boire et manger.
Qu'allah nous en donne la force. Amine.

Voici quelque incitations.

- Pratiquons le jeûne de la langue en contrôlant sa langue

La langue est à l'origine de beaucoup de maux et de problèmes, elle peut blesser plus profondément qu'une arme, et est capable de semer la discorde et de briser des ménages... Tout musulman doit tenir sa langue, ne pas prononcer des mots grossiers, il ne doit pas non plus dire des paroles vaines, ni calomnier, ni médire, ni mentir...

Le Prophète (sws) a dit :
« Quand l'un de vous jeûne, qu'il s'abstienne de dire des choses obscènes et d'élever la voix. Si quelqu'un l'insulte ou le provoque au combat, qu'il se contente de dire : “ Je suis en état de jeûne ”... » [ Hadith unanimement reconnu authentique ]


-Pratiquons le jeûne des yeux en maîtrisant son regard

Allah Swt a dit :
{ Prescris aux croyants de tenir leurs yeux baissés et de dominer leurs sens. Cela les rendra plus purs. Allah sait tout ce qu'ils font. } [ Sourate 24 - Verset 30 ]

Comme on le sait, le regard en islam est autorisé, mais uniquement dans le licite, car il est dit, Allah nous a donné deux yeux, mais avec cela, Il nous a donné deux "couvercles" pour les préserver des choses qu'Allah n'aime pas et ces couvercles sont : les paupières.

La vue est l'une des portes qui mène au coeur, et pour preuve, lorsque l'on regarde une mauvaise image, elle nous reste en tête des jours voir des années, et par conséquent elle tache notre coeur, qui devient plus lourd a l'adoration d'Allah .


-Pratiquons le jeûne de l'ouïe en se préservant les oreilles

Allah nous dit :
{ Et ne poursuis pas ce dont tu n'as aucune connaissance ! L'ouie, la vue et le cœur ; sur tout cela, en vérité, on sera interrogé } [ Sourate 17 - Verset 36 ]

Le musulman doit se préserver des mauvaises paroles, même s'il ne les dit pas. Il doit aussi veiller à ne pas les entendre. Il doit veiller aussi à ne pas détourner son cœur de l'adoration d'Allah, en évitant ce qui rend son cœur faible, tel prêter l'oreille à la médisance, le colportage, les mots grossiers, les paroles vaines...


-Pratiquons le jeûne du corps en général en se préservant les membres

۞Le "nafs" ou ego : En le soumettant à l'adoration. Comme on le sait, notre nafs n'aime que se reposer, ne pas se fatiguer... et pour y remédier, nous l'éduquons par le biais du jeûne, en ne lui donnant pas satisfaction et en le soumettant aux actes d'adorations.

۞Le coeur : En le nettoyant des choses de ce bas monde auquel il est souvent rattaché, et en le faisant "jeûner" en le privant des choses qu'il aime, et entre autres en donnant les biens auxquels il est trop lié, car un attachement excessif aux biens nous rend difficile l'attachement à notre Créateur.

۞Les mains : En ne prenant que les choses qui plaisent à Allah , [en s'interdisant les gestes grossiers, persécuteurs, ou injustes...]

۞Les pieds : En ne se rendant que vers les endroits qui plaisent à Allah ...


"n'est pas croyant celui qui mange à sa faim alors que son prochain à faim (Oum Ishaq)"


---
Je trouve que c'est un rappel très important qui mérite qu'on lui prête une grande attention.
Pour ma part, ces pratiques du jeûne (citées ci-dessus) sont à faire en tout temps, à tout instant et non seulement pendant le mois de ramadan. En faisant cela, on ne peut que se préserver de nous-même, de ce qui nous entoure et de ceux qui nous entoure.

Qu'allah nous donne la force de contrôler notre langue, notre regard, notre ouie ainsi que nos membres à tout instant, à tout moment. Amine

... wa'aleykoum salam
avatar
elhamdoulillah

Messages : 44
Date d'inscription : 28/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le mois de Ramadan

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum